Le discounter Aldi fait halte à la gare de Lausanne

jeudi, 20.12.2018

Le colosse allemand du hard-discount Aldi ouvrira vendredi un nouveau supermarché à la gare de Lausanne. Il s'agit du premier magasin du groupe situé dans une station ferroviaire.

Sophie Marenne

Le magasin sera mené par une équipe composée de 20 collaborateurs, sous la houlette du gérant David Lopez.

Le discounter allemand inaugurera vendredi sa 198e filiale dans le pays. Il s’aventure sur un terrain qu’il n’a pas encore conquis: une station ferroviaire. «C’est une grande nouveauté pour nous: ce magasin, situé dans la gare de Lausanne, sera notre premier du genre», affirme Timo Schuster, CEO d'Aldi Suisse.

«En tant que discounter de proximité, nous recherchons toujours à être au plus près de nos clients. Nous sommes convaincus que cet emplacement est idéal pour les voyageurs et les pendulaires car ceux-ci peuvent y faire leurs achats confortablement et sans détour.» 

Selon le CEO, la chaîne de commerce de détails examine continuellement de nouveaux emplacements potentiels afin de densifier son réseau. La branche helvétique du géant allemand compte atteindre le seuil des 200 supermarchés au cours du premier trimestre de 2019.

Horaires étendus

Les travaux et l’aménagement de la surface de vente lausannoise ont été réalisés en l’espace de trois semaines, pour un coût de 650.000 francs. Le magasin sera mené par une équipe composée de 20 collaborateurs, sous la houlette du gérant David Lopez.

«Cette enseigne ouvrira sept jours sur sept, de 05h30 à minuit. Elle présentera plus de 1000 articles dans son assortiment. Avec une surface de vente de 240 m2, la nouvelle filiale est pour l’instant bien plus petite que les succursales standards. Mais sa conception se révèle cependant idéale pour les besoins de la clientèle citadine», décrit Jérôme Meyer, directeur de la filiale de Domdidier et responsable du marché en Suisse romande.

Prix alignés sur les magasins standard

Les rayonnages offriront, par exemple, une sélection de produits de boulangerie, des snacks sortis du four ou encore des produits prêts-à-manger comme des salades, des sushis ou des sandwiches. «Les prix de vente dans la filiale de la gare seront cependant tout aussi avantageux que dans les filiales Aldi Suisse standard», ajoute-t-il. 

D’autres grandes surfaces sont prévues dans les centres urbains à l’avenir mais le discounter n’en révèle pas plus pour le moment. Aldi Suisse compte plus de 3000 collaborateurs et a créé près de 130 nouveaux postes au cours de cette année.






 
 

AGEFI



...