Le cigarettier China National Tobacco envisage une entrée en Bourse

mercredi, 02.01.2019

L'entreprise publique chinoise China National Tobacco envisage une IPO à Hong Kong.

La filiale qui pourrait faire son entrée à la place hongkongaise, China Tobacco International, ne représente qu'une partie de la China National Tobacco Corporation. (Keystone)

La branche internationale du premier cigarettier mondial, l'entreprise publique chinoise China National Tobacco qui a le monopole dans le pays, envisage d'entrer en Bourse à Hong Kong, selon les documents d'introduction en Bourse publiés mercredi.

La filiale qui pourrait faire son entrée à la place hongkongaise, China Tobacco International, ne représente qu'une partie de la China National Tobacco Corporation, un mastodonte détenu par l'Etat chinois et qui réalise de très importants bénéfices, dans le pays le plus peuplé au monde, où fumer reste très populaire.

China National Tobacco achète des feuilles à l'étranger, notamment au Brésil ou aux Etats-Unis, et les revend aux fabricants locaux de cigarettes avec une marge de 6%.

L'entreprise détient également le monopole sur toutes les exportations de tabac depuis la Chine, un marché limité qui fournit principalement les touristes chinois dans les boutiques détaxées à travers l'Asie.

China National Tobacco ne publie pas de résultats financiers, mais selon Bloomberg News, qui a dévoilé l'information, une publication financière de 2012 suggère que ses bénéfices sont comparables à ceux d'énormes entreprises comme HSBC ou Walmart.

La filiale China Tobacco International a enregistré un chiffre d'affaires de 5,1 milliards de dollars de Hong Kong (566 millions d'euros) sur les neuf premiers mois de 2018, selon les documents fournis à la Bourse de Hong Kong. (awp)






 
 

AGEFI



...