Valora: les ventes semestrielles augmentent mais le bénéfice baisse

mercredi, 25.07.2018

Le chiffre d'affaires externe s'est envolé de 15% à 1,35 milliard, grâce notamment à l'acquisition de Backwerk. Le bénéfice net a pour sa part diminué de 12,7% à 21 millions.

La hausse du chiffre d'affaires est imputable notamment à l'acquisition de Backwerk et de la division Food Service.(keystone)

Le détaillant Valora a engrangé une hausse de ses ventes semestrielles tandis que le bénéfice net a diminué. L'entreprise a par ailleurs confirmé ses objectifs pour 2018, annonce-t-elle mercredi.

"Nous sommes satisfaits de l'évolution des affaires au premier semestre et sommes sur la bonne voie pour atteindre nos objectifs sur l'année", a déclaré Michael Mueller, le directeur général du groupe propriétaire notamment des marque ok.-, k kiosk et Brezelkönig, cité dans le communiqué. L'activité Retail en Suisse, ayant une rentabilité élevée, devrait en particulier soutenir les résultats.

Les activités de la chaîne allemande de magasins d'alimentation Backwerk, soutenant le positionnement international de Valora, en particulier Outre-Rhin, seront bientôt déployées en Suisse, a déclaré le responsable en conférence de presse.

Le chiffre d'affaires net a augmenté de 7,6% à 1,04 milliard de francs tandis que le chiffre d'affaires externe s'est envolé de 15% à 1,35 milliard. Cette amélioration est imputable notamment à l'acquisition de Backwerk, de la division Food Service et par un nombre accru de points de vente pour le Retail en Allemagne, au Luxembourg et en Autriche.

Le bénéfice net (du groupe) a pour sa part diminué de 12,7% à 21 millions en raison d'une correction de valeur liée à la vente de l'ancienne division Trade, selon le communiqué.
Le bénéfice d'exploitation (Ebit) s'est pour sa part inscrit à 36 millions de francs, ce qui représente un gain de 3,8%. La marge afférente s'est quant à elle établie à 3,5%. L'ensemble des résultats sont inférieurs au consensus AWP.

Confirmation des objectifs

Dans la division Food Service, l'intégration de Backwerk, racheté en octobre dernier, ainsi que l'augmentation des capacités de production de produits saumurés avancent bien, souligne le propriétaire des marques k kiosk, Brezelkönig et Caffè Spettacolo. "Les projets (d'élargissement des sites) devraient se terminer en 2019", selon le groupe de Muttenz.

Pour l'exercice en cours, le groupe a confirmé viser un résultat d'exploitation (Ebit) à hauteur de 90 millions, soit une hausse de plus ou moins 3 millions de francs.

Les résultats sont "ok", commente la Banque cantonale de Zurich (ZKB). Le bénéfice opérationnel (Ebit) et l'excédent brut d'exploitation (Ebitda) sont quelque peu inférieurs aux attentes, tandis que l'analyste se montre satisfait des ventes. Le chiffre d'affaires externe notamment a bondi de 15% grâce à l'acquisition de Backwerk.

Les chiffres sont certes inférieurs aux projections mais demeurent solides, estime pour sa part Baader Helvea. Par ailleurs, la confirmation des objectifs signifie que le détaillant est sur la bonne voie pour atteindre ses buts.

Les investisseurs ne semblaient pas apprécier les nouvelles du jour. A 11h25, le titre cédait 4,3% à 320 francs dans un marché de référence (SPI) en légère hausse (+0,06%).(awp)






 
 

AGEFI




...