Ceva joue la transparence pour assurer le financement de sa dette

lundi, 04.02.2019

Le chiffre d'affaires du logisticien zougois Ceva devrait croître de 5,2% en rythme annuel à 7,36 milliards de dollars en 2018.

Le logisticien zougois devra rembourser une partie de sa dette suite à l'offre publique d'achat de l'armateur marseillais CMA CGM. (Keystone)

Ceva Logistics a levé lundi une partie du voile sur ses résultats 2018. Cette opération de transparence vise à maintenir la confiance des investisseurs, alors que le logisticien zougois devra rembourser une partie de sa dette suite à l'offre publique d'achat de l'armateur marseillais CMA CGM.

>> Lire aussi: CMA CGM intensifie son emprise sur Ceva Logistics

En 2018, le chiffre d'affaires devrait croître de 5,2% en rythme annuel à 7,36 milliards de dollars (presque autant en francs), indique lundi Ceva. La progression est attendue à 5,4% en monnaies locales. Le groupe table sur des recettes nettes de 3,63 milliards.

La gestion du fret a connu une croissance de 7,3% (7,2% en monnaies locales) à quelque 3,50 milliards, selon les estimations de Ceva. La division Contract Logistics présente une hausse de 3,3% (+3,9%) du chiffre d'affaires à environ 3,85 milliards.

Le résultat brut d'exploitation (Ebitda) ajusté, qui inclut notamment l'apport de la coentreprise avec Anji, devrait se contracter de 7% à 260 millions de dollars. Cet indicateur a été plombé par des difficultés dans l'activité Contract Logistics en Italie. Sans cela, il aurait atteint 314 millions (+12,1%), assure le logisticien.

L'Ebitda s'est étiolé de 14% à 198 millions. Le domaine gestion du fret a connu un envol de sa rentabilité, tandis que Contract Logistics a pesé sur la performance.

A fin décembre, l'endettement avait été réduit de 43% à 1,19 milliard de dollars.

La publications de ces chiffres s'inscrit dans le sillage de l'offre de reprise de CMA CGM. Au terme de la transaction attendue entre 12 février et le 12 mars, le groupe français, actionnaire de référence avec 33% du capital-actions de Ceva, devrait monter sa participation à plus de 50%.

La prise de contrôle de l'armateur marseillais va déclencher le remboursement d'une part importante de la dette de Ceva. A fin janvier, le groupe zougois avait annoncé plancher sur un plan de financement.

Le conseil d'administration de Ceva prône le rejet de l'offre publique d'achat CMA CGM, dont l'objectif est d'offrir une porte de sortie aux actionnaires critiques.

Ceva publiera ses états financiers complets le 28 février. (awp)






 
 

AGEFI



...