Hotelplan satisfait de son exercice 2017/2018

mardi, 22.01.2019

Le chiffre d'affaires d'Hotelplan a augmenté de 5,2%, à 1,45 milliard de francs au cours de l'exercice 2017/2018.

"Il n'existe aucune entrave à de nouveaux produits ou marchés et le groupe Hotelplan a encore un potentiel de croissance", a déclaré Thomas Stirnimann, directeur général du voyagiste. (Keystone)

Le groupe Hotelplan, filiale de Migros, a vu son chiffre d'affaires croître de 5,2% à 1,45 milliard de francs au cours de l'exercice 2017/2018, malgré une conjoncture difficile dans le secteur du tourisme.

Hotelplan Suisse, la plus grande unité commerciale du groupe, a totalisé un chiffre d'affaires de 601,2 millions (sans travel.ch), en hausse de 3,1%, malgré les faillites des compagnies aériennes comme SkyWork Airlines ou Cobalt Air et une concurrence accrue sur le marché suisse, selon le communiqué paru mardi.

La croissance a été encore plus forte dans la location d'appartements de vacances, avec Interhome et Inter Chalet. Le segment Holiday Home Division a grossi de 8%, à 359 millions. "Le potentiel des deux marques continuera d'être exploité et en 2019, l'accent portera sur l'optimisation des synergies, entre autres avec la mise en place d'un système de réservation unique".

Hotelplan UK ne ressent pas encore les effets du Brexit, avec des ventes en hausse de 2,9% à 259,1 millions de livres, soit 332,4 millions de francs.

Les voyages d'affaires ont la cote

En novembre 2018, Hotelplan Group a fait l'acquisition de Finass Reisen afin de compléter le segment des voyages d'affaires. Au cours de l'exercice 2017/2018, Finass a augmenté son chiffre d'affaires facturé de 5,9% à 49,5 millions. Également dans cette branche, bta first travel a vu son portefeuille de clients se développer, en particulier dans le secteur des PME avec des services sur mesure. Les ventes ont accéléré de 6,3% à 131,9 millions.

Hotelplan a fait face en 2018 à de nombreuses embûches: "une concurrence accrue sur le marché suisse pour les vacances balnéaires, des faillites de compagnies aériennes, un faible taux de réservations à court terme pour les locations d'appartements de vacances durant l'été torride et les incertitudes liées au Brexit en Angleterre".

Pour l'année à venir, le groupe table toutefois sur une poursuite de la bonne marche des affaires. "Il n'existe aucune entrave à de nouveaux produits ou marchés et le groupe Hotelplan a encore un potentiel de croissance", a déclaré Thomas Stirnimann, directeur général du voyagiste, cité dans le communiqué. (awp) 






 
 

AGEFI



...