Industrie MEM: chiffre d'affaires et commandes en forte hausse sur 9 mois

mardi, 20.11.2018

Le chiffre d'affaires de l'industrie MEM a progressé de 13,6% sur neuf mois.

Les exportations ont évolué favorablement dans tous les débouchés. (Pixabay)

L'industrie suisse des machines, des équipements électriques et des métaux (MEM) connaît une situation toujours réjouissante, malgré un fléchissement sur le dernier trimestre. Le chiffre d'affaires de la branche sur les neuf premiers mois de l'année a progressé de 13,6% et les entrées de commandes de 13,1%, indique un communiqué publié mardi.

Les exportations ont également évolué favorablement dans tous les débouchés (+6,1% par rapport aux neuf premiers mois de 2017), pour atteindre une valeur de 51,7 milliards de francs. Elles ont surtout progressé vers les Etats-Unis (+10,8%) et l'Union européenne (+6,9%). La métallurgie (+11,1%) enregistre la plus forte poussée.

L'évolution a cependant été irrégulière. Sur les trois derniers mois, les entrées de commandes s'affichent en repli de 6% par rapport à la même période de l'an dernier. Elle demeurent néanmoins à un niveau élevé, précise le communiqué. Le chiffre d'affaires du dernier trimestre a pour sa part bondi de 8,5%

En raison du léger ralentissement conjoncturel dans les principaux marchés, le président de Swissmem, Hans Hess, prévoit pour les mois à venir un "essoufflement" du développement commercial, à l'exception des Etats-Unis. Selon une enquête réalisée le mois dernier, 21% des entreprises concernées s'attendent à un recul des commandes pour les douze prochains mois, contre 13% lors du précédent coup de sonde. Près de la moitié des sociétés (49%) anticipent une stabilité et 30%, une augmentation.

Au cours du troisième trimestre, le taux d'utilisation des capacités de production s'affichait à 91,2%, soit nettement au-dessus de la moyenne pluri-annuelle de 86,4%. La bonne marche des affaires du secteur se répercute sur le taux d'occupation. Le nombre d'employés a augmenté de 5300 personnes à 317'500 collaborateurs au premier semestre par rapport aux six premiers mois de 2017. (awp)






 
 

AGEFI



...