Les bureaux de change ont été fermés dans le canton de Genève

vendredi, 17.04.2020

Le canton de Genève s'est appuyé sur l'ordonnance fédérale qui prévoit la fermeture des magasins dans le but de juguler la pandémie liée au nouveau coronavirus.

La fermeture de ces offices impacte notamment les nombreux travailleurs frontaliers qui gagnent leur vie au bout du lac.(Keystone)

Les bureaux de change du canton de Genève ont tous été fermés mercredi par les autorités dans le cadre du plan de lutte contre la propagation du Covid-19. L'information, révélée vendredi par 20 Minutes, est confirmée par le département genevois de la sécurité, de l'emploi et de la santé (DSES).

Le canton de Genève s'est appuyé sur l'ordonnance fédérale qui prévoit la fermeture des magasins dans le but de juguler la pandémie liée au nouveau coronavirus. Le porte-parole du DSES Laurent Paoliello indique que l'avis de l'autorité fédérale de surveillance des marchés financiers (FINMA) a été demandé avant d'agir.

Selon la FINMA, seules les banques peuvent rester ouvertes. Les bureaux de change ou les établissements assurant des transferts d'argent de pays à pays doivent fermer leurs portes. La Confédération a été très claire concernant l'attitude à adopter vis-à-vis des bureaux de change, souligne M.Paoliello.

La fermeture de ces offices impacte notamment les nombreux travailleurs frontaliers qui gagnent leur vie au bout du lac. Interrogé par 20 Minutes, le président de Genevois sans Frontière Paolo Lupo estime que la difficulté se posera sur les taux de change pratiqués, qui sont moins avantageux auprès des banques.

"Alors que plusieurs travailleurs frontaliers subissent déjà une diminution de salaire du fait du chômage partiel, nous demandons que les banques adoptent un taux de change spécifique frontalier-covid-19", déclare M.Lupo.(ats)

>>>Lire également notre dossier Coronavirus






 
 

AGEFI



...