Genève ordonne la fermeture de toutes les boîtes de nuit

vendredi, 31.07.2020

Le canton de Genève ferme à nouveau les boîtes de nuit, discothèques, dancings et cabarets pour faire face à l'augmentation des cas de coronavirus.

Tout comme les lieux festifs jusqu'à l'annonce de leur fermeture, les exploitants des bars ont désormais l'obligation de collecter l'identité des clients. (Keystone)

Genève impose des mesures plus restrictives afin de freiner la propagation du coronavirus. Le canton a ordonné vendredi la fermeture de toutes les boîtes de nuit, discothèques, dancings et cabarets.

Cette mesure restera en vigueur jusqu'au 23 août et pourra être prolongée en fonction de la situation épidémiologique, a indiqué vendredi le Conseil d'Etat. Le nombre de nouvelles infections a très significativement augmenté durant trois semaines d'affilée en juillet, passant de 37 à 79 puis à 216 cas par semaine.

Cette semaine, 225 nouveaux cas ont été diagnostiqués positifs et 14 personnes sont actuellement hospitalisées, selon la médecin cantonale Aglaé Tardin. Durant la même période, le pourcentage de tests positif est passé de 2% à 9%. Et 40% des personnes positives ont été contaminées dans plus de vingt lieux festifs du canton, relève le Conseil d'Etat.

Consommer assis

Autre mesure annoncée vendredi: l'obligation pour les clients des bars et des restaurants de consommer en restant assis autour d'une table ou au bar. Les distances interpersonnelles doivent être respectées. Et le port du masque obligatoire s'applique désormais aussi aux clients lors de tout déplacement dans un établissement, même sur les terrasses.

Enfin, tout comme les lieux festifs jusqu'à l'annonce de leur fermeture, les exploitants des bars ont désormais l'obligation de collecter l'identité et un moyen de contact fiable des clients. Des amendes sont prévues pour les personnes qui ne respectent pas ces mesures.(ATS)






 
 

AGEFI



...