Le budget 2019 du canton de Berne dans les chiffres noirs

vendredi, 24.08.2018

Le budget 2019 du canton de Berne prévoit un bénéfice de 88 millions de francs. Mais pour anticiper une baisse des recettes attendue au cours des prochaines années, 80 postes seront supprimés dans l'administration d'ici à fin 2021.

Environ 80 postes devraient disparaître d'ici à la fin de 2021 dans l'administration bernoise.(keystone)

Le canton de Berne a pu dégager des résultats positifs pour son budget 2019. Dans l'immédiat, le canton est en mesure de financer par ses propres moyens la totalité de l'investissement net prévu, soit 436 millions de francs.

Autre constat réjouissant annoncé par la Direction des finances vendredi, les chiffres noirs figurant chaque année au compte de résultats du plan financier 2020-2022.

Les résultats du budget 2019 et du plan financier permettent une consolidation des finances. La dette devrait pouvoir être réduite de 91 millions de francs d'ici 2022. Le canton de Berne a pu dégager des résultats positifs grâce à la mise en oeuvre du programme d'allégement (PA) instauré en 2018.

Reprise conjoncturelle

L'excédent de recettes inscrit au budget illustre aussi la reprise conjoncturelle. Mais la situation demeure fragile. "Un tassement de l'activité économique et la contraction des rentrées fiscales qui en découlerait pourraient peser assez vite sur les finances", met en garde le gouvernement.

A partir de 2020, le canton aura trois défis importants à relever en matière de politique financière: des pertes de revenus provenant de la péréquation financière fédérale, la compensation des pertes de revenus liées par la révision de la loi sur les impôts et enfin le financement de la forte hausse des besoins d'investissement.

Suppression de postes

Pour le Conseil-exécutif, il est déjà clair qu'il sera extrêmement difficile de compenser l'intégralité de ces baisses de revenus. Il entend donc mettre en oeuvre une déclaration de planification du Grand Conseil demandant une réduction de 3% des postes dans l'administration centrale.Ce sont ainsi environ 80 postes qui devraient disparaître d'ici à la fin de 2021, en plus de ceux qui figurent dans le programme d'allègement.

Cette réduction d'effectifs sera réalisée dans la mesure du possible par des fluctuations naturelles et des gains de productivité.(ats)

 

 






 
 

AGEFI




...