Plus d'un million de contaminations au Covid-19 au Brésil

samedi, 20.06.2020

Le Brésil est le nouvel épicentre mondial de la pandémie. Seuls les Etats-Unis avaient jusqu'alors franchi la barre du million de cas de contamination.

Le Brésil devrait franchir dans les jours qui viennent le cap des 50.000 morts. (Keystone)

Le Brésil a dépassé vendredi le cap du million de cas de contaminations confirmées au nouveau coronavirus, après un record de nouvelles infections en 24 heures, a annoncé vendredi le ministère de la santé. Seuls les Etats-Unis avaient jusqu'alors franchi cette barre.

Nouvel épicentre mondial de la pandémie, le Brésil enregistre 1.032.913 contaminations après un record de 54.771 nouveaux cas en une journée, selon le ministère. Et le pays va franchir dans les jours qui viennent le cap des 50.000 morts. Vendredi 1206 morts supplémentaires ont été comptabilisés, portant à 48.954 le nombre total de décès dus au virus.

Les statistiques officielles sont jugées très sous-estimées par les scientifiques en raison du manque de dépistages massifs dans ce gigantesque pays de 212 millions d'habitants. Mais ces données font du Brésil le deuxième pays au monde où le Covid-19 tue le plus et contamine le plus.

Depuis le début de juin, le Brésil a enregistré le plus de nouvelles contaminations (518'000) et de décès (19.000) qu'aucun autre pays au monde, selon une compilation de l'AFP. A ce jour, la plus forte hausse en 24 heures de cas de contamination était d'un peu plus de 34'000, un chiffre atteint le 16 juin.

Plateau atteint

Le ministère brésilien de la santé a expliqué la forte poussée de vendredi "en partie par une instabilité dans le mode d'extraction des données d'Etats comme Bahia, Rio de Janeiro et São Paulo". Des données concernant plusieurs jours auraient ainsi été comptabilisées au titre d'une seule journée.

Avec 12.232 morts, l'Etat de São Paulo, capitale économique du Brésil, reste de loin le premier foyer de coronavirus, devant celui de Rio de Janeiro, qui compte 8595 morts.

En dépit du cap symbolique du million de cas, les experts estiment néanmoins que la pandémie semble atteindre enfin un plateau, même si cela cache de fortes disparités régionales. L'ancien ministre de la santé Luiz Henrique Mandetta avait estimé jeudi que "le pire est passé dans les villes du nord et du nord-est et que São Paulo s'oriente vers une baisse dans les prochaines semaines, comme Rio".

Mais, a-t-il averti, il faudra observer l'impact du déconfinement, alors que de nombreux Etats brésiliens, dont les plus touchés, ont entamé une levée des restrictions.

20.000 morts au Mexique

"Dans d'autres villes du sud-est, il me semble [que la pandémie est, ndlr] encore en progression. Dans le sud, [le reflux] n'a pas encore commencé", a ajouté M. Mandetta. "En considérant le Brésil dans son ensemble, l'épidémie [devrait être passée] à la fin août ou en septembre", a-t-il prédit.

Pays sans stratégie sanitaire face au coronavirus, le Brésil est gouverné par un président Jair Bolsonaro qui a minimisé la crise et appelé la population à ne pas rester confinée, au nom de la préservation des emplois.

L'épidémie continue également à s'étendre inexorablement dans les autres pays d'Amérique latine. Le bilan des morts a dépassé vendredi le seuil des 20'000 au Mexique. Le gouvernement a également fait état de plus de 5000 nouveaux cas de contamination en une seule journée.

Les autorités de Mexico ont du coup retardé d'une semaine la reprise dans la capitale d'activités économiques, initialement prévue lundi, pour tenter de réduire le nombre de contaminations et faire baisser les hospitalisations.

Rebond dans des Etats américains

La Colombie a enregistré de son côté le chiffre record de 95 morts en une seule journée vendredi, franchissant du coup la barre des 2000 morts depuis le début de l'épidémie.

Plus au nord, les Etats-Unis ont déploré 705 morts supplémentaires dues au nouveau coronavirus en 24 heures, selon les données de l'université Johns-Hopkins. C'est le neuvième jour d'affilée que le bilan quotidien passe sous la barre des 1000 décès.

Les Etats-Unis restent cependant le pays le plus endeuillé par la pandémie avec plus de 119.000 morts du virus au total et 2,2 millions de cas diagnostiqués sur le territoire.

Le pays a connu un rebond du Covid-19 dans une vingtaine de ses États. L'épidémie s'est déplacée de New York et du nord-est du pays vers une large bande recouvrant le sud et l'ouest. La Floride a enregistré un nouveau record de cas de coronavirus vendredi avec près de 3822 personnes infectées en 24 heures. (ats)

>>> Notre dossier Coronavirus






 
 

AGEFI



...