Heineken voit son bénéfice net en hausse au premier trimestre

mercredi, 19.04.2017

Le brasseur néerlandais Heineken a publié un bénéfice net en hausse de 10,6% pour le premier trimestre 2017, à 293 millions d'euros.

Le brasseur néerlandais Heineken a publié un bénéfice net en hausse de 10,6% pour le premier trimestre 2017, à 293 millions d'euros.

Le brasseur néerlandais Heineken a publié mercredi un bénéfice net en hausse de 10,6% pour le premier trimestre 2017, à 293 millions d'euros, grâce à une hausse des volumes.
"La performance au premier trimestre correspondait aux attentes, offrant une croissance des volumes malgré une base comparative solide l'année dernière", a déclaré le PDG Jean-François van Boxmeer, cité dans un communiqué.

Le groupe, qui ne publie pas de chiffre d'affaires pour la période, a enregistré une hausse de 1% ses ventes en termes de volume de bière par rapport à la même période l'année dernière.

Cette augmentation est de 0,6% à périmètre comparable, portée par l'Asie, avec une croissance de 5,4%.

En Afrique, au Moyen-Orient et en Europe de l'Est, les ventes en termes de volume ont chuté de 0,4% en raison des "conditions de marché difficiles".
En Amérique, elles se sont repliées de 0,5%, poussées par le Mexique mais ralenties par le Brésil.

Dans le marché des bières Premium, les volumes ont augmenté de 2,5%, principalement grâce à l'Afrique du Sud, au Brésil, aux Etats-Unis et à l'Italie.

L'Asie a, quant à elle, chuté de 7,9%, en raison d'un volume plus faible au Vietnam où le Têt, ou nouvel an lunaire, a eu lieu plus tôt cette année.

En février, Heineken avait annoncé un accord avec le groupe japonais de boissons Kirin Holdings pour en acquérir la filiale au Brésil pour 660 millions d'euros. L'acquisition devrait se clôturer d'ici la fin du premier semestre 2017, a précisé le groupe.

Alors que ses produits brésiliens sont actuellement distribués par les embouteilleurs de Coca Cola dans le pays, le groupe "a l'intention de tirer profit à l'avenir de la voie d'accès au marché existante de Kirin avec le portefeuille de Heineken", a expliqué le groupe.
Fondé au XIXe siècle à Amsterdam, le groupe produit et vend plus de 250 marques de bière et de cidre, dont Heineken, Strongbow et Amstel. Heineken, qui est entré en 2016 dans de nouveaux pays comme la Côte d'Ivoire et les Philippines, emploie 73.500 personnes sur plus de 165 sites répartis dans plus de 70 pays.(awp)


 

 
 



Agrandir page UNE

agefi_1970-01-01_jeu_01
 


...