Le BLS investit près de 105 millions dans le tunnel de faîte du Lötschberg

lundi, 23.07.2018

La compagnie ferroviaire bernoise BLS va consacrer près de 105 millions de francs au remplacement de la voie ferrée entre le Plateau et le Valais. La fin des travaux est prévue pour 2022.

Le BLS remplacera les rails, y compris les traverses en bois et le ballast, par une voie fixe en béton.(keystone)

La compagnie ferroviaire bernoise BLS va investir plus de 100 millions de francs pour remplacer la voie ferrée entre le Plateau et le Valais. 

L'investissement concerne le tunnel de faîte du Lötschberg, entre Kandersteg (BE) et Goppenstein (VS), a indiqué lundi le BLS. Il doit assurer la pérennité de la liaison entre le Plateau et le Valais. Les travaux commenceront début août pour durer jusqu'à fin 2022, sans nécessiter d'interruption du trafic.

La voie ferrée du tunnel est longue de 14,6 km et affiche un âge respectable de plus de 40 ans. C'est pourquoi elle doit être remplacée, a précisé l'entreprise bernoise. Le BLS remplacera les rails, y compris les traverses en bois et le ballast, par une voie fixe en béton.
Cette dernière présentera une meilleure durabilité, notamment du fait de son entretien moins onéreux, note le groupe de transport ferroviaire. De plus, le trajet à travers le tunnel sera plus silencieux.

Transport de voitures

Moins fréquenté depuis l'ouverture du tunnel de base du Lötschberg en 2007, l'ouvrage sert désormais à l'exploitation de trains navette pour les voitures et au trafic régional. Dès le 20 août, les travaux auront un impact sur les trains navette-autos.

Jusqu'à la fin octobre, les convois circuleront à travers le tunnel à une cadence semi-horaire. Les samedis et les dimanches en septembre, ils pourront circuler sans interruption.
En novembre et en décembre, en revanche, les clients devront compter sur des temps d'attente plus longs: pendant ces deux mois, les travaux seront intensifs et seul un train pour les voitures pourra circuler par heure et par direction.

Impact financier non chiffré

Les travaux dans le tunnel cesseront les fins de semaine entre Noël et Pâques, en pensant notamment aux skieurs. Ainsi, BLS continuera d'offrir aux clients du transport autos un maximum de sept trains navette par heure et par direction les jours de forte affluence pendant la durée des travaux.

Les répercussions sur l'exploitation du transport autos pour 2019 ne seront claires qu'en automne, après la vente de sillons pour la ligne sommitale du Lötschberg, précise le communiqué. Le transport de marchandises sera moins touché par les travaux, dans la mesure où les trains empruntent le tunnel de base.(awp)






 
 

AGEFI




...