Bénéfice 2018 en forte une hausse pour Banque CIC

mardi, 02.04.2019

Le bénéfice opérationnel de l'établissement bâlois Banque CIC a bondi de 14,5% à 37,5 millions de francs l'an dernier.

"La Banque CIC s'est établie comme banque des entrepreneurs et a pu en 2018 acquérir de nouveaux clients sur ce marché de niche et gagner des parts de marché", a indiqué le directeur général Thomas Müller.

Banque CIC (Suisse) a enregistré des résultats en forte hausse l'année dernière, son bénéfice net bondissant d'un quart. L'établissement bâlois, filiale à 100% du groupe français Crédit Mutuel-CIC, a également profité d'importants afflux d'argent nouveau qui ont porté les dépôts de la clientèle.

Le résultat total de la banque a progressé en 2018 de 7,1% à 137,6 millions de francs, grâce à la hausse des résultats des opérations d'intérêt (+6,4%), mais aussi des commissions et services (+5,3%) et des opérations de négoce (+5,3%), a détaillé Banque CIC (Suisse) dans un communiqué.

Les dépenses ont cependant également enflé, les charges de personnel progressant de 7% et les autres coûts de 17,8%. La hausse des frais est principalement due aux investissements dans des projets de numérisation et au renforcement des effectifs, qui ont augmenté de 27 postes à 394 employés.

En matière de rentabilité, le bénéfice opérationnel a bondi de 14,5% à 37,4 millions de francs et le profit net de 25,1% à 29,3 millions, "le meilleur résultat de son histoire longue de 109 ans", s'est félicité la banque.

Les dépôts de la clientèle ont augmenté de 13,5% à 6,4 milliards de francs, soutenus par des apports d'argent frais de 1,1 milliard. Côté crédits, les prêts à la clientèle ont pris 10,6% à 7,4 milliards, dont 5,4 milliards de prêts hypothécaires (+9,1%).

"La Banque CIC s'est établie comme banque des entrepreneurs et a pu en 2018 acquérir de nouveaux clients sur ce marché de niche et gagner des parts de marché", a indiqué le directeur général Thomas Müller.

L'établissement s'est déclaré optimiste pour la suite, voulant "poursuivre sa croissance et (visant) une plus forte pénétration sur le marché clé des entrepreneurs et des entreprises". L'exercice 2019 devrait afficher "un solide développement des affaires en dépit des incertitudes sur le marché", a estimé le patron. (awp)






 
 

AGEFI



...