EFG International est à mi-chemin dans son programme de transformation

jeudi, 26.07.2018

Le bénéfice net IFRS a chuté de 27% à 46,4 millions au premier semestre 2018 mais le bénéfice ajusté à bondi de 30%, avec des afflux nets de fonds positifs.

Piotr Kaczor

Giorgio Pradelli. Le CEO d’EFG International évoque la nécessité de redéfinir les marchés internationaux servis depuis la Suisse, tout en y poursuivant le développement à l’onshore.

EFG International a bouclé le premier semestre 2018 sur un bénéfice net IFRS attribuable aux actionnaires de 46,4 millions de francs, en repli de 27%. Les coûts d’intégration, les amortissements liés à l’acquisition de BSI et l’impact du portefeuille d’assurance vie (-36 millions) ont une...






 
 

AGEFI




...