Le bénéfice net semestriel d'Aduno prend l'ascenseur

jeudi, 16.08.2018

Le bénéfice net du groupe financier zurichois Aduno a connu une hausse de quelque 17% sur un an à 49,4 millions de francs.

Le chiffre d'affaires, la marge et le bénéfice net d'Aduno ont progressé substantiellement. (keystone)

Le spécialiste du paiement sans numéraire Aduno a profité lors des six premiers mois de l'année d'un climat de consommation favorable et de ses activités à l'étranger. Le chiffre d'affaires, la marge et le bénéfice net ont progressé substantiellement.

"Le groupe Aduno a enregistré une fois de plus un premier semestre réjouissant. Le domaine Payment, qui est parvenu à nettement augmenter son volume d'activité, a été le principal moteur de cette évolution", indique jeudi Conrad Auerbach, directeur général et financier, cité dans un communiqué.

Le bénéfice net a connu une hausse de quelque 17% sur un an à 49,4 millions de francs, tandis que le résultat d'exploitation a gonflé de 10% environ à 59,7 millions. Le groupe financier zurichois revendique une marge de 25,2%, améliorée de 0,7 point de pourcentage.

Le chiffre d'affaires s'est étoffé de 6,9% à 236 millions. L'évolution des recettes publiées est calculée sur une base comparable, Aduno s'étant séparé des activités Acquiring et Terminal l'année dernière.

La division Payement (cartes de crédit) a dépassé pour la première fois la barre de 1,5 million de cartes émises, selon le communiqué. Les volumes générés par cette activité se sont envolés (+11,3%) à 4,8 milliards de francs, avec une croissance plus forte à l'étranger qu'en Suisse. Sur territoire helvétique, le groupe constate une recrudescence de transactions sans contact.

L'autre division d'Aduno, Consumer Finance, a vu ses activités grimper de 8,2% pour un volume de 499,2 millions. Cette unité s'occupe des crédits privés et leasing de la filiale à 100% Cashgate.

A fin juin, Aduno employait 731 équivalents temps plein, contre 823 douze mois auparavant.

Les perspectives pour la seconde moitié de l'année sont favorables, avec un moral des consommateurs positif ainsi que des taux d'intérêt et des devises stables, affirme Aduno. Des nouveaux produits - comme la carte de débit Mastercard - et services marqueront ce deuxième semestre. (awp)






 
 

AGEFI



...