Rio Tinto porté par le prix des matières premières

mercredi, 02.08.2017

Le bénéfice net du géant minier anglo-australien Rio Tinto a quasiment doublé au premier semestre.

Le bénéfice net semestriel de Rio Tinto double quasiment. (Keystone)

Le géant minier anglo-australien Rio Tinto a annoncé mercredi que son bénéfice net avait quasiment doublé au premier semestre à la faveur de la remontée des cours des matières premières.

Le groupe a dégagé un résultat net de 3,31 milliards de dollars entre janvier et juin, contre 1,71 milliard au premier semestre 2016, soit une hausse de 93%.

"Il s'agit de résultats solides", a commenté le directeur général de Rio Jean-Sébastien Jacques. "En améliorant nos performances, en donnant la priorité au rétablissement de notre situation de liquidités, et avec une répartition plus disciplinée de nos fonds, nous sommes en mesure de rémunérer plus largement nos actionnaires".

Les bénéfices sous-jacents, mesure privilégiée par le deuxième plus grand minier du monde, ont progressé de 152%, à 3,94 milliards de dollars, légèrement en deçà cependant des attentes des analystes, lesquels tablaient sur 4 milliards.

Le groupe prévoit un dividende intérimaire de 110 cents, pour un total de deux milliards de dollars, contre 45 cents au premier semestre 2016.

Rio a également annoncé l'augmentation d'un programme de rachats d'actions à un milliard de dollars.

Le groupe devrait améliorer encore la situation de sa trésorerie avec la vente de la plupart de ses actifs dans le charbon australien au chinois Yancoal pour 2,45 milliards de dollars.
L'action de Rio Tinto a clôturé en baisse de 0,17%, à 65,84 dollars (44,5 euros) avant l'annonce de ces résultats.

"De manière générale, ce ne sont pas des résultats aussi bons qu'attendu", a déclaré David Lennox, analyste chez Fat Prophets.

"Mais c'était bien d'avoir une grande compagnie qui annonce des résultats solides, même s'ils étaient inférieurs aux attentes. Cela donne le ton, espérons-le, pour les autres annonces de résultats dans le secteur minier".

Le premier minier mondial BHP annoncera les siens avant la fin août.

Après avoir exploré les tréfonds, les cours des matières premières ont commencé à repartir à la hausse en 2016.

Rio bénéficie en particulier de l'augmentation des cours du minerai de fer, qui rentre dans la composition de l'acier et qui s'était effondré à cause de l'excès d'offre et de l'essoufflement de l'économie chinoise.

Les bénéfices sous-jacents du minerai de fer ont augmenté de 63% et ont bondi de 170% pour ce qui est de la division énergie et minéraux, qui concerne essentiellement le charbon.
Durant la période difficile, Rio, comme d'autres, avait engagé des coupes sombres et s'était serré la ceinture. Le groupe a atteint son objectif de réduction des coûts de deux milliards de dollars pour 2016 et 2017 avec six mois d'avance.

D'après David Lennox, les cours des matières premières devraient se maintenir au deuxième semestre sans toutefois bondir à nouveau. (awp)


 

 
 

Agrandir page UNE

agefi_1970-01-01_jeu_01
 


...