PSP relève ses prévisions pour 2019 après neuf mois

mardi, 12.11.2019

Le bénéfice net de PSP Swiss Property a augmenté de 24,2% à 167,5 millions hors revalorisation entre janvier et septembre.

La progression de la rentabilité de PSP est à mettre sur le compte à la fois d'un revenu des immeubles en hausse et de charges en baisse. (Keystone)

La société immobilière PSP Swiss Property a vu sa rentabilité progresser au-delà des attentes sur les neuf premiers mois de 2019. Le spécialiste de l'immobilier en Suisse a légèrement relevé dans la foulée ses prévisions pour l'ensemble de l'année, a-t-il indiqué mardi.

Le résultat brut d'exploitation (Ebitda), hors revalorisation, a progressé de 4,7% à 193,2 millions de francs. Le bénéfice net a quant à lui augmenté de 24,2% à 167,5 millions (hors revalorisation) et de 41,4% en les incluant à 311,5 millions.

Cette progression de la rentabilité est à mettre sur le compte à la fois d'un revenu des immeubles en hausse et de charges en baisse. Le revenu des immeubles a ainsi progressé de 3,9% à 217 millions de francs, tandis que les dépenses opérationnelles (-1,1 million) et financières (-2,1 millions) ont diminué. La revalorisation du portefeuille et le produit de la vente de deux propriétés ont également soutenu le bénéfice.

En outre, des taxes différées de 59,0 millions ont été libérées, en raison d'une diminution de l'imposition des profits dans plusieurs cantons, ce qui a eu un effet positif de 22,1 millions sur le bénéfice net, a précisé PSP.

Début 2019, des propriétés ont été acquises à Berne, tandis que deux ont été vendues à Zurich et Fribourg. Deux projets en développement ont été finalisés, à Zurich et Lausanne, et sont désormais intégrées dans le portefeuille d'investissements.

Avec des fonds propres de 4,3 milliards à fin septembre, soit un ratio de 54,4%, la capitalisation est qualifiée de "solide", selon l'entreprise.

Rentabilité supérieure aux attentes

PSP a dépassé les attentes des analystes au niveau de la rentabilité. Le revenu des immeubles a toutefois manqué de peu les estimations. Le consensus tablait sur un revenu des immeubles de 218,0 millions de francs et un Ebitda hors résultat des immeubles de 189,7 millions.

La valeur comptable du portefeuille a crû de 5,5% à 7,85 milliards, dont 7,15 milliards pour les objets existants et 695 millions pour les projets en développement.

Le taux de vacances s'inscrivait fin septembre à 4,0%, dont un point de pourcentage est à attribuer aux rénovations en cours. L'amélioration a été portée par la vente des deux propriétés et plusieurs nouvelles locations.

A fin septembre, 96% des contrats de locations arrivés à échéance ont pu être renouvelés. La durée moyenne pondérée des baux non échus du portefeuille dans son ensemble était de 4,3 ans et de 5,9 ans pour les dix plus grands locataires de PSP, qui comptent pour 30% du revenu des loyers.

Du côté des projets en développement, PSP a finalisée plusieurs ventes et avancé dans la commercialisation du Residenza Parco Lago à Paradiso, qui verra le jour mi-2020, 22% des logements étant vendus et 7% réservés.

La construction du nouvel ensemble Atmos à Zurich West suit son cours, avec une surface de bureaux de 23'700 mètres carrés disponibles à la location début 2021. Au total, 61% de la surface est déjà pré-louée et d'autres locataires sont attendus prochainement.

Fin octobre, PSP a vendu le projet "Rue de Berne" à Genève pour 21,5 millions, réalisant un gain de 2,8 millions.

Le groupe a une nouvelle fois relevé ses prévisions pour l'ensemble de l'année, tablant sur un Ebitda de 255 millions et un taux de vacances "légèrement en-deçà de 4%". Précédemment, le groupe tablait sur un Ebitda supérieur à 250 millions et un taux de vacance de 4,0%.

"Les chiffres du troisième trimestre ne changent pas la donne", a estimé Baader Helvea dans un commentaire. La rentabilité est bonne mais la croissance faiblissante du revenu des loyers jette une ombre au tableau. Les nouvelles du portefeuille sont malgré tout positives.

A 9h37, le titre PSP prenait 0,8% à 130,30 francs dans un SPI en baisse de 0,12%. (awp)






 
 

AGEFI




...