Mikron: bénéfice et dividende rabotés

lundi, 16.03.2020

Le bénéfice net de Mikron s'est inscrit à 8,8 millions, en recul de 28% par rapport aux 12,2 millions de 2018.

La baisse des commandes de machines pour l'industrie automobile a contraint Mikron à réduire ses effectifs. (Keystone)

Le fabricant de machines-outils Mikron a stabilisé sa rentabilité opérationnelle en 2019, au terme d'une année marquée par un net recul des commandes. Des corrections de valeur ont cependant fait plonger le bénéfice net. La proposition de dividende est nettement inférieure à celle de l'exercice précédent.

Le résultat avant intérêts et impôts (Ebit) a grappillé 1,4% à 14,1 millions de francs, indique lundi le groupe biennois. La performance a été soutenue par l'unité Automation (solution d'automatisation), dont l'Ebit a bondi de 54% à 12,9 millions. Machining Solutions (usinage) a dégagé un résultat de 1,1 millions, en recul de 74%.

Le bénéfice net s'est inscrit à 8,8 millions, en recul de 28% par rapport aux 12,2 millions de 2018. Dans son communiqué, Mikron pointe du doigt une "correction de valeur nécessaire des pertes reportées capitalisées", qui a pesé sur cet indicateur.

Le conseil d'administration propose le versement d'un dividende de 0,03 franc par action assorti d'un supplément de 0,03 franc par action prélevé sur les réserves issues d'apports en capital. La distribution avait atteint 0,20 franc par nominative au titre de 2018.

Fin janvier, le groupe industriel avait dévoilé son chiffre d'affaires, amélioré de 4,1% à 327,6 millions.

La situation est moins rose du côté des entrées de commandes, réduites d'un cinquième à 288,5 millions de francs. Le carnet d'ordres a reculé dans des proportions similaires et affichait 157,4 millions à fin décembre.

La baisse des commandes de machines pour l'industrie automobile a contraint Mikron à réduire ses effectifs. Le fabricant biennois de machines-outils a annoncé en novembre "environ 25 licenciements" sur son site de production d'Agno, au Tessin.

Pour la direction de Mikron, il est "très difficile" de formuler des prévisions pour 2020. La baisse de l'utilisation des capacités chez Machining Solutions et les ajustements nécessaires auront un impact significatif sur les résultats, détaille le communiqué. Les effets du coronavirus ne peuvent pas être estimés, selon le groupe biennois. (awp)






 
 

AGEFI



...