Burkhalter rabote son dividende après une année difficile

lundi, 15.04.2019

Le bénéfice net de Burkhalter a reculé de 22% à 23,5 millions de francs en 2018.

Marco Syfrig, CEO de Burkhalter. (Keystone)

Le marché s'est révélé toujours aussi défavorable pour Burkhalter l'année dernière. L'installateur en électricité zurichois a subi un recul des recettes et de la rentabilité. Les actionnaires devront se contenter d'une rémunération revue à la baisse.

Le chiffre d'affaires s'est inscrit à 501,6 millions de francs, ce qui représente une contraction de 2,6% sur un an, indique lundi Burkhalter. L'excédent d'exploitation (Ebit) a connu un repli de quelque 19% à 30,7 millions.

Le recul est encore plus important pour le bénéfice net, rogné de 22% à 23,5 millions de francs, précise le communiqué. Le conseil d'administration propose de verser un dividende raboté à 3,90 francs par action, contre 5 francs au titre de 2017.

Les résultats publiés par le groupe zurichois s'avèrent mitigés, l'Ebit étant le seul indicateur a avoir rempli les attentes des analystes. Le bénéfice net a clairement manqué le coche. Le chiffre d'affaires, attendu à 512,2 et 499,3 millions navigue entre deux eaux. Le dividende se situe peu ou prou dans la cible.

Pour 2019, la direction table sur un bénéfice par action comparable à celui de l'année dernière, soit 3,92 francs. Cette prévision est conditionnée toutefois au maintien de la marge Ebit à 6%. (awp)






 
 

AGEFI



...