Boeing affecté au premier trimestre par le 737 MAX

mercredi, 24.04.2019

Le bénéfice net de Boeing a chuté de 13,2% à 2,1 milliards de dollars au premier trimestre.

Le 737 MAX est impliqué dans deux tragédies rapprochées ayant fait au total 346 morts en cinq mois. (Keystone)

Boeing a annoncé mercredi un recul de ses bénéfices et revenus au premier trimestre, en raison des incertitudes entourant le 737 MAX, son avion vedette impliqué dans deux tragédies rapprochées ayant fait au total 346 morts en cinq mois.

Le bénéfice net a chuté de 13,2% à 2,1 milliards de dollars pour un chiffre d'affaires de 22,9 milliards, en baisse de 1,98%, indique l'avionneur dans un communiqué, ajoutant qu'il suspendait ses objectifs financiers annuels annoncés en début d'année.

"Les précédentes prévisions financières pour 2019 ne reflètent pas l'impact du 737 MAX", explique le constructeur aéronautique.

"En raison de l'incertitude sur le calendrier et les conditions entourant le retour en service de la flotte des 737 Max, de nouvelles prévisions seront données à une date ultérieure", a-t-il ajouté.

Boeing est en proie à une crise sans précédent touchant le monocouloir 737 MAX, locomotive des ventes, depuis qu'un appareil de ce type exploité par Ethiopian Airlines s'est écrasé le 10 mars dernier au sud-est d'Addis Abeba, faisant 157 morts quelques minutes après le décollage.

Cet accident est intervenu cinq mois après un autre drame, celui d'un 737 MAX 8 de Lion Air, le 28 octobre dernier, ayant entraîné la mort de 189 personnes.

Ces deux tragédies ont entraîné l'immobilisation au sol de cet avion et soulevé des interrogations sur sa certification. Une enquête a été ouverte aux Etats-Unis par le ministère de la Justice, tandis que le département des Transports examine sa procédure de certification.

Le système anti-décrochage MCAS, dont la certification avait été confiée à des employés de Boeing, a été mis en cause dans les deux accidents.

L'avionneur travaille actuellement à des modifications nécessaires pour une éventuelle levée de l'interdiction de vol frappant le 737 MAX. Il affirme avoir déjà effectué plus de 135 essais en vol.

"Boeing fait des progrès solides pour une certification finale du logiciel", a assuré mercredi le groupe, disant travailler "étroitement" avec les régulateurs à travers le monde et les compagnies aériennes, dont la plupart ont déjà annulé des vols programmés de cet avion jusqu'à une partie de l'été.

L'impact du 737 MAX est important dans la division aviation civile, dont le chiffre d'affaires trimestriel a diminué de 8,67% à 11,8 milliards de dollars pour une marge de 9,9% contre 10,9% au premier trimestre 2018.

Boeing n'a livré que 149 avions civils sur les trois premiers mois de l'année, en baisse de 19% sur un an. Or les compagnies aériennes règlent la facture au moment où elles prennent livraison de l'avion.

Les livraisons représentent également un bon indicateur de l'état de la trésorerie disponible, laquelle détermine la rémunération des actionnaires.

La trésorerie disponible est ressortie à 2,8 milliards à fin mars, contre 3,1 milliards il y a un an. Mais c'est mieux que les 2,1 milliards auxquels s'attendaient les marchés financiers. (awp)






 
 

AGEFI



...