Rentabilité en hausse pour BKW en 2018

mardi, 19.03.2019

Le bénéfice net de BKW s'est hissé à 239 millions de francs l'an dernier, 11% de plus qu'en 2017.

BKW juge la performance bonne au vu des effets négatifs des prix de l'électricité. (Keystone)

Conséquence notamment du bas niveau des prix de de l'électricité et de la performance négative du fond de désaffectation, BKW a vu son bénéfice net se tasser l'an dernier. Le résultat du groupe énergétique bernois a chuté d'un quart (-25%) en un an à 203 millions de francs.

Le recul reflète pour l'essentiellement la performance négative du fonds de désaffectation et de gestion des déchets radioactifs, expliquent mardi les ex-Forces motrices bernoises. L'impact négatif au niveau du résultat net s'est chiffré à pas moins de 155 millions de francs. Ajusté de cet effet ainsi que celui lié au changement de primauté de la caisse de pension, le bénéfice net s'est hissé à 239 millions de francs, 11% de plus qu'en 2017.

Le résultat d'exploitation (Ebit) a en revanche bondi de 10% à 417 millions de francs. En considérant l'effet exceptionnel sans incidence sur les liquidités de 52 millions résultant du changement de primauté opéré par la caisse de pension, l'Ebit a atteint 364 millions, un niveau certes supérieur aux attentes du groupe, mais en baisse de 1% sur un an.

BKW juge cependant la performance bonne au vu des effets négatifs des prix de l'électricité. Ces derniers sont liés à l'horizon de couverture des trois autres années. La majeure partie du volume de production de 2018 avait été couverte en 2015 à des prix à terme historiquement bas, encore plus bas que lors de la couverture des volumes de production de 2017 en 2014.

Les prix de l'électricité, qui augmentent actuellement, produiront leurs effets à partir de 2020. Le bon résultat de l'exercice 2018 sous revue, au cours duquel plus de la moitié de l'effet négatif des prix de l'électricité a pu être compensé, a été principalement influencé par des volumes de production plus élevés dans les centrales éoliennes, d'autres améliorations au niveau de l'efficacité dans le coeur de métier et d'une contribution au résultat plus élevée résultant de l'activité de services.

Pénalisé par les prix

Le chiffre d'affaires du groupe a lui augmenté de 7% à 2,68 milliards de francs, à la faveur de l'évolution favorable des activités de services dans les techniques du bâtiment, dans les infrastructures et l'efficience énergétique. Au fil des acquisitions ce dernier segment a affiché des revenus en hausse de 20%, contribuant au tiers de l'ensemble des recettes.

Dans le segment énergie, le chiffre d'affaires a progressé de 5%. Au titre de l'exercice sous revue, le conseil d'administration propose de verser un dividende inchangé de 1,80 franc par action.

Evoquant l'exercice en cours, BKW note qu'il sera encore pénalisé par la baisse des prix de l'électricité, ceci cependant pour la dernière fois en 2019. Le groupe entend compenser en grande partie ces effets négatifs par une gestion performante des activités liées à l'énergie et une gestion des coûts toujours aussi rigoureuse.

L'activité Réseaux devrait connaître une évolution stable assortie d'une contribution toujours aussi forte au résultat d'exploitation. Le développement rapide des activités de services sera également maintenu pendant l'exercice 2019. Pour l'exercice 2019, BKW prévoit un résultat d'exploitation comparable de l'ordre de 320 à 340 millions de francs. (awp)






 
 

AGEFI



...