Barry Callebaut améliore sa performance semestrielle

jeudi, 11.04.2019

Le bénéfice net de Barry Callebaut a progressé de 15,1% à 199,1 millions au premier semestre.

La société zurichoise est dirigée par le Français Antoine de Saint-Affrique. (Keystone)

Le chocolatier industriel Barry Callebaut a amélioré sa performance financière tous azimuts au premier semestre de son exercice décalé. Grâce à des chiffres solides, légèrement supérieurs aux prévisions du marché, le groupe a indiqué être sur la bonne voie pour réaliser ses objectifs à moyen terme.

Le chiffre d'affaires du premier semestre de l'exercice décalé 2018/19, clos fin février, s'est inscrit à 3,67 milliards de francs, en hausse de 3,5%, notamment porté par un accroissement des volumes de 2,4% à 1,05 million de tonnes, selon un communiqué publié jeudi.

En matière de rentabilité, la société zurichoise dirigée par le Français Antoine de Saint-Affrique a dégagé un résultat d'exploitation (Ebit) en forte hausse de 8,9% à 301,4 millions de francs, tandis que le bénéfice net a progressé de 15,1% à 199,1 millions.

Hormis les volumes ressortis quasiment conformes aux prévisions des analystes interrogés par AWP, les autres chiffres clés ont dépassé les attentes du marché.

"Nous avons une bonne visibilité sur notre portefeuille et nous tablons sur une poursuite de l'accélération de la dynamique des ventes", a déclaré le directeur général Antoine de Saint-Affrique, qui s'est dit "confiant" d'atteindre les objectifs à moyen terme.

Barry Callebaut a prolongé ses objectifs jusqu'en 2021/22, alors qu'ils auraient dû arriver à échéance à la fin de l'exercice en cours. Le groupe vise une croissance annuelle des volumes de ventes de 4% à 6%, ainsi qu'une croissance de l'Ebit en monnaies locales supérieure à la progression des volumes. (awp)






 
 

AGEFI



...