Le baromètre KOF à un plancher plus atteint depuis 2015

lundi, 30.09.2019

Le baromètre conjoncturel du KOF a chuté en septembre à son niveau le plus bas depuis 2015, principalement en raison du ralentissement constaté dans l'industrie manufacturière.

Les perspectives économiques pour la Suisse demeurent sombre pour les trois derniers mois de l'année. (Keystone)

La tendance conjoncturelle défavorable qui prévaut depuis le début de l'année se poursuit. Les perspectives économiques pour la Suisse demeurent sombre pour les trois derniers mois de l'année, selon le relevé mensuel du centre de recherches conjoncturelles KOF.

Le baromètre économique du KOF a atteint en septembre son niveau le plus bas depuis 2015, affirme l'institut de recherche zurichois lundi. Il s'est établi à 93,2 points, en recul de 2,3 points sur un mois. Par ailleurs, la valeur d'août a été révisée à la baisse, à 95,5, après 97,0 points.

Le ralentissement constaté dans l'industrie manufacturière est le principal responsable de ce repli. L'état des carnets de commandes, le développement de la production et la situation générale des affaires pèsent sur ce secteur.

Les économistes du KOF demeurent pessimistes pour l'industrie de transformation. La métallurgie, la filière bois et l'industrie chimique présentent selon eux les tendances négatives les plus marquées. La situation n'est guère meilleure pour la construction mécanique et automobile.

L'évolution négative du baromètre KOF est légèrement accentuée par le secteur des services et celui de l'hébergément et de la restauration, selon le communiqué. Par ailleurs, le KOF constate une stagnation de la consommation privée, de la demande en provenance de l'étranger et du bâtiment. (ats)






 
 

AGEFI




...