Lastminute.com : modèle intéressant mais volatil

mercredi, 14.09.2016

Les résultats semestriels se sont nettement améliorés. Profonde transformation dans un secteur très compétitif et complexe.

Philippe Rey

Francesco Signoretti, suppléant du directeur général et ancien CEO, quittera la société début novembre pour "poursuivre d'autres opportunités professionnelles".

Une plus grande efficience et la mise en œuvre d’un nouveau modèle de marketing centralisé génèrent une forte reprise de la rentabilité pour le groupe lastminute.com. Sa marge EBITDA (résultat brut d’exploitation) retraitée est ainsi remontée à 13,0% lors du premier semestre 2016 (2,3% un an auparavant).

La rentabilité revient au premier plan avant les volumes de transactions, de même que l’expérience des clients au centre de la feuille de route du développement IT. Lastminute.com group mène désormais une approche centrée autour de l’audience pour appliquer un modèle media robuste. L’innovation demeurera par ailleurs un moteur clé. Des offres combinées (packages) dynamiques et les affaires META stratégiques compensent le ralentissement attendu des revenus des vols OTA en 2016. Par ailleurs, les changements au plan managérial semblent porter leurs fruits.

Lastminute.com group demeure générateur de cash et peu intense en capital ; le cash-flow opérationnel (après variation du fonds de roulement) a cependant fléchi au premier semestre en comparaison de l’an dernier (11,6 millions contre 61,0 millions d’euros respectivement) ; le free cash-flow s’est ainsi établi à 6,0 (54,3) millions d’euros. Les capitaux engagés se montaient à 72,7 millions d’euros à fin juin. Le groupe basé à Chiasso n’est pas endetté et affiche une position financière nette de 71,0 millions d’euros, si bien que la valeur d’entreprise s’élève à près de 130 millions de francs. Ce qui correspond à un multiple EV/EBITDA implicite pour 2016 d’environ 4,5x contre 11,4x pour la moyenne de l’industrie du voyage en ligne. A priori, lastminute.com group, qui est coté sur Swiss Exchange, paraît bon marché mais dans un secteur extrêmement concurrentiel, complexe et volatil. - (PR)


 

 

Lastminute.com a enregistré un rebond sensible de son bénéfice net au premier semestre à 5,0 millions d'euros alors même que la société avait enregistré une perte nette de 4,5 millions à la même période l'année dernière. Les synergies générées grâce à l'intégration de la plateforme lastminute.com ont contribué "aux résultats au-dessus des attentes", a indiqué le voyagiste en ligne mercredi.

Le bénéfice opérationnel ajusté (Ebitda) est nettement revenu dans le vert à 17,3 millions d'euros, marquant une forte progression de la rentabilité par rapport au premier semestre de l'année précédente, où il n'était que de 2,8 millions d'euros.

Le chiffre d'affaires a augmenté de 8,2% à 133,2 millions d'euros par rapport à la même période en 2015, notamment grâce à la performance de la division Meta (Meta moteur de recherche).

Les chiffres différent des prévisions des analystes. Pour l'Ebitda ajusté, le consensus AWP est en-dessous, tablant en effet sur 12 mio EUR, la fourchette oscillant entre 9,0 et 14,0 millions d'euros. En ce qui concerne le chiffre d'affaires, les analystes s'attendaient à une meilleure performance, à savoir 135 millions d'euros.

Suite à cette performance, le comité de direction a décidé de revoir les objectifs pour l'année entière à la hausse. L'Ebitda annuel ajusté est ainsi attendu à plus de 27 mio EUR, contre plus de 25 millions d'euros précédemment. Les autres objectifs sont maintenus, à savoir une marge Ebitda au-dessus de 10% et une croissance du chiffre d'affaires.

Francesco Signoretti, suppléant du directeur général et ancien CEO, quittera la société début novembre pour "poursuivre d'autres opportunités professionnelles". Le conseil d'administration propose la nomination d'Anna Zanardi Cappon en tant que nouveau membre. - (awp)


 

 
 



Agrandir page UNE

agefi_1970-01-01_jeu_01
 

...