L'ASEB réprimande Six sur l'absence de représentation du personnel

jeudi, 23.11.2017

L'Association suisse des employés de banque(ASEB) condamne l’attitude de Six, qui n'a envisagé aucune représentation du personnel au processus prévu par la loi en cas de restructuration.

L'Association suisse des employés de banque (ASEB) condamne l'attitude de SIX, celle-ci affaiblissant la position du personnel.(keystone)

Après l'annonce lundi de la suppression par SIX de près de 100 emplois en Suisse, l'ASEB tance le groupe zurichois qui gère l'infrastructure de la place financière helvétique. Elle lui reproche de n'avoir prévu aucune représentation du personnel élue au processus prévu par la loi en cas de restructuration.

Dans un communiqué diffusé jeudi, l'Association suisse des employés de banque (ASEB) condamne l'attitude de SIX, celle-ci affaiblissant la position du personnel. Individuellement, les salariés ne peuvent guère exercer d'influence dans la procédure de consultation ou la négociation du plan social prévu par le prestataire de services financiers.

L'ASEB indique avoir pris contact avec la direction de SIX afin que les salariés du groupe aient la possibilité de s'organiser en vue d'une concertation concernant leurs revendications pour la procédure de consultation. L'association invite dès lors ceux-ci à la contacter et à participer aux séances d'information qui seront organisées dans les trois régions linguistiques.

Lundi, SIX a annoncé la restructuration de son unité du trafic des paiements Payment Services, après la reprise en août des activités d'acceptation et de traitement des cartes liées aux terminaux d'Aduno. Le groupe zurichois prévoit d'y supprimer jusqu'à 100 emplois dans toute la Suisse et de fermer les sites de Bedano et Oerlikon.

L'ASEB estime que la restructuration ne représente que le prélude à de prochaines ventes et autres réorganisations qui toucheront tout le personnel. L'association se propose en outre d'entamer des discussions avec des responsables politiques tessinois afin d'éviter la fermeture du site de Bedano.

Vendredi dernier SIX avait fait part d'une refonte en profondeur de son organisation pour répondre à un environnement en mutation. Le groupe entend notamment céder sa part majoritaire dans le secteur des cartes et terminaux de paiement pour se concentrer sur les opérations sur titres, le trafic des paiements et les informations financières.(awp)


 

 
 

 
 

Agrandir page UNE

agefi_1970-01-01_jeu_01



...