Roche: Actares dénonce rémunérations et pratiques tarifaires

lundi, 04.03.2019

L'association de conseil aux actionnaires Actares s'attaque à la rémunération du directeur général de Roche, Severin Schwan.

Actares dénonce les 15,1 millions destinés à Severin Schwan qui feraient de lui le patron le mieux rémunéré du pays. (Keystone)

A la veille de l'assemblée générale de Roche, Actares tire à boulets rouge sur la rémunération - fixe comme variable - de Severin Schwan, directeur général et administrateur du mastodonte pharmaceutique rhénan. L'association de conseil aux actionnaires tacle dans la foulée les pratiques tarifaires du laboratoire, jugeant ses "prix de référence" fallacieux.

Après s'être attaqué l'an dernier aux 6,5 millions de francs octroyés au président de l'organe de surveillance Christoph Franz, Actares souligne les 15,1 millions destinés à M. Schwan qui feraient de lui le patron le mieux rémunéré du pays. Ses 4 millions de salaire de base constitue déjà un record parmi les multinationales pharmaceutiques, poursuit l'association dans une prise de position publiée lundi.

Les actionnaires sont conséquemment appelés à rejeter les plans de rémunérations soumis au vote mardi.

Outre la double casquette du directeur général, Actares dénonce également la longévité des mandats de deux représentants de la famille fondatrice, en place depuis 2016.

L'association, qui revendique une vision durable et équitable de l'actionnariat, réclame par ailleurs que Roche abandonne ses pratiques actuelles de fixation des prix des médicaments. Les rabais accordés à l'Office fédéral de la santé publique (OFSP) ne sauraient servir de caution à une prétendue acceptation des "prix élevés en vitrine" comme des "prix de référence" à l'étranger. (awp)






 
 

AGEFI



...