L’année du rat annonce la domination chinoise

mardi, 21.01.2020

Xavier Comtesse*

Xavier Comtesse.

Le 25 janvier débute l’année du rat. C’est le premier animal du cycle du zodiaque chinois qui en compte 12. Le cycle va durer douze ans. Pendant cette période la Chine va finir d’établir sa puissance. Le monde va ainsi basculer d’une domination américaine qui aura duré un petit siècle vers une domination chinoise qui risque de durer beaucoup plus longtemps.

Preuve en trois arguments:

1) Le FMI et la Banque mondiale classent aujourd’hui déjà la Chine comme ayant la plus grande économie du monde sur la base de la parité de pouvoir d’achat (PPA), une mesure qui ajuste le PIB des pays en fonction des différences de prix. En termes simples, cela signifie que parce que votre argent vaut plus en Chine qu’aux États-Unis, le PIB chinois est ajusté à la hausse. Il est désormais plus important que celui des américains.

2) Les chinois étendent leurs réseaux 5G à toute vitesse dans les régions urbaines et sans doute plus vite que quiconque (à part peut-être les sud-coréens et les suisses... eh oui... merci à Swisscom et Sunrise). Les Américains sont à la traîne de tous les pays développés. Trump a oublié d’investir dans les infrastructures (on se demande d’ailleurs comment il peut encore parler d’«America first»). En effet, aux USA le déploiement des réseaux reste très partiel, le nombre de téléphones compatibles 5G est limité et avec l’exclusion des équipementiers chinois de Huawei, le développement est considérablement réduit... et même si le pays a lancé dès cette année ses premières offres commerciales, celles-ci restent loin des possibilités offertes par la 5G, elles sont plutôt de type 4G étendue. Car ne l’oublions pas la véritable 5G a le potentiel de créer de la croissance économique en connectant tout à tout, partout, tout le temps à toute vitesse. Un potentiel énorme pour la numérisation de l’économie, en particulier l’industrie qui en attend beaucoup. Pour le consommateur, cela signifie un accès plus rapide à la finance, au commerce en ligne, à la santé, au télétravail mais aussi à des contenus audiovisuels haute définition, ainsi qu’aux jeux en «streaming», marché en pleine explosion.

3) Du côté des gens de talents en R&D et des femmes ingénieures, la Chine caracole en tête. Elle compte 9,9 millions de femmes ingénieures, soit 36,9% du nombre total d’ingénieurs en Chine, seulement 13% aux Etats-Unis, et c’est un problème systémique pour les américains. De plus, toujours selon l’Atlas mondial de données, il y aurait 17 millions de chercheurs dans ce pays contre 14 millions aux USA. C’est clair: les chinois ont cessé de copier pour inventer. Ils sont donc prêts pour signer les nouveaux accords commerciaux notamment sur la protection des brevets tant désirés par les Américains...

Domination durable

La Chine s’est installée en pole position de l’économie et de l’innovation. Ainsi si l’on parle beaucoup ici en Occident des Gafam (Google, Apple, Facebook, Amazon et Microsoft) là-bas il est question des BATHX (Baidu, Alibaba, Tencent, Huawei et Xiaomi). Ces entreprises dominent toute l’Asie et ces 3 milliards et quelques d’habitants. Il y a beaucoup plus d’internautes dans ces régions que chez nous et forcément avec la montée de leur pouvoir d’argent, cela risque de durer, très longtemps. La domination de la Chine est faite pour s’installer!

* ManufactureThinking






 
 

AGEFI




...