Suva: le nombre d'accidents de ski à augmenté en 2019

mercredi, 12.02.2020

L'an dernier, la Suva a recensé 14'870 accidents de ski. Il s'agit d'une augmentation de 6,9% par rapport à l'année précédente.

L'augmentation la plus marquée d'accidents durant les loisirs est observée chez les personnes de plus de 60 ans.(Keystone)

Le nombre d'accidents déclarés à la Suva a légèrement augmenté l'an dernier. Les quelque 480'000 cas signalés représentent une hausse de 0,8%. La statistique est marquée par une nouvelle augmentation importante des accidents de ski, liée à un hiver particulièrement ensoleillé et enneigé.

Ces conditions favorables ont attiré un plus grand nombre de skieurs sur les pistes, entraînant aussi davantage d'accidents, indique mercredi la Caisse nationale d'assurance accidents (Suva). En 2018, une hausse de ce type d'accidents avait déjà été constatée. En 2019, elle s'est encore renforcée.

L'an dernier, la Suva a recensé 14'870 accidents de ski. Il s'agit d'une augmentation de 6,9% par rapport à l'année précédente, précise Simone Isermann, porte-parole. Les accidents de snowboard ont, eux, augmenté de 3,9%, à 2539 cas.

Prévention en ligne

De manière plus générale, l'augmentation la plus marquée d'accidents durant les loisirs est observée chez les personnes de plus de 60 ans. Sur son site en ligne et à travers son appli pour smartphones "Slope Track", la Suva propose des mesures de prévention pour limiter le risque d'accidents sur les pistes enneigées.

Mardi, le Bureau de prévention des accidents (bpa) appelait en outre à la prudence et au port du casque sur les pistes de luge. Chaque année, ce loisir fait plus de 6500 accidentées en Suisse, alors même que 50% des lugeurs se passent de casque.

Accidents en tous genres: stabilité

Dans l'ensemble, le nombre d'accidents non professionnels a progressé de 0,9%, écrit la Suva. Compte tenu du nombre de personnes assurées, ces accidents s'inscrivent toutefois proportionnellement en légère baisse par rapport à 2018.

Le nombre d'accidents professionnels s'est, lui, accru de 1,3%. Cette hausse correspond à celle du nombre de personnes ayant une activité lucrative, constate l'Office fédéral de la statistique. A l'inverse, le nombre de chômeurs accidentés affiche, elle une nouvelle baisse (-5,8%). Ce recul suit la courbe descendante du nombre de demandeurs d'emploi en Suisse.(awp)






 
 

AGEFI




...