Lifewatch: Biotelemetry détient 82,13% après l'OPA

samedi, 10.06.2017

L'américain Biotelemetry, via sa filiale Cardiac Monitoring Holding Company, détient 82,13% du capital-actions et des droits de vote de Lifewatch au terme de l'offre d'achat (OPA) lancée sur le spécialiste de la télémédecine.

Le spécialiste de la télémédecine désormais en mains américaines.

Au total, Biotelemetry détient plus de 15,2 mio d'actions Lifewatch apportées dans le cadre de l'OPA au terme du délai de l'offre jeudi, selon le résultat intermédiaire publié par Biotelemetry et Lifewatch.

Le bilan définitif de l'opération sera publié mercredi prochain.

Le spécialiste des cliniques privées et d'hôtels Aevis Victoria, qui convoitait également Lifewatch mais avait jeté l'éponge, a pu acquérir 2,2 mio de titres Lifewatch, représentant 12,07% du capital-actions. Le groupe fribourgeois avait concédé à apporter ses actions Lifewatch à Biotelemetry, rappelant qu'"en contrepartie du soutien d'Aevis Victoria, Cardiac Monitoring s'est engagée à augmenter son offre".

Biotelemetry avait lancé mi-avril sa contre-offre qu'il avait améliorée fin mai. Le groupe américain proposait deux variantes: 10,00 CHF en numéraire et 0,1617 de ses propres actions ou 8,00 CHF en espèces et 0,2350 de ses propres actions, contre 10,00 CHF en espèces et 0,1457 action ou 8 CHF en espèces et 0,2185 action dans l'offre initiale.

Aevis Victoria avait offert pour sa part 10 francs ou 0,1818 de ses propres actions, dans le cadre de l'OPA lancée en mars. L'offre avait été rejetée par le conseil d'administration de la société zougoise. Mardi, le groupe avait indiqué que la cession de ses parts dans Lifewatch à Biotelemetry se traduirait par un profit net exceptionnel supérieur à 8 mio CHF.

A la Bourse suisse, le titre Lifewatch a bouclé la séance sur une hausse de 2,1% à 14,49 CHF, alors que l'indice élargi SPI a progressé de 0,41%. (awp)


 

 
 

 
 

Agrandir page UNE

agefi_1970-01-01_jeu_01


...