Progression de la valeur ajoutée de l'agriculture suisse en 2019

mardi, 08.10.2019

L'agriculture suisse devrait générer une valeur ajoutée de 4,2 milliards francs en 2019, notamment grâce à une amélioration sur le marché du porc.

La situation s'est améliorée sur le marché du porc.(Keystone)

L'agriculture suisse devrait générer en 2019 une valeur ajoutée brute de 4,2 milliards de francs, en hausse de 2,1% par rapport à 2018. La situation s'est améliorée sur le marché du porc et les récoltes en fourrages et en céréales sont meilleures qu'en 2018.

En comparaison avec l'année 2018 exceptionnelle, la production fruitière présente en revanche un recul, a indiqué mardi l'Office fédéral de la statistique (OFS). De plus, les coûts de production augmentent encore. Ces premières estimations pour l'année en cours se basent sur les comptes économiques de l'agriculture établis par l'OFS.

Sur cette base, l'Office fédéral de la statistique (OFS) s'attend à ce que la production totale de l'agriculture suisse s'élève à 11 milliards de francs en 2019, en croissance de 2,9% au regard de 2018. Les dépenses en consommation intermédiaire (fourrages, énergie, engrais, entretien et réparations) se montent à 6,8 milliards (+3,4%).

La valeur ajoutée brute, qui correspond à la valeur de production moins la consommation intermédiaire, atteint ainsi près de 4,2 milliards de francs, en progression de 2,1% entre 2018 et 2019.

En 2019 et selon les premières estimations, le volume de travail recule de 1% par rapport à 2018. La productivité du travail, mesurée par le rapport entre la valeur ajoutée brute (aux prix constants de 2010) et le volume de travail total fourni dans l'agriculture, progresse ainsi de 3,7% entre 2018 et 2019.

Depuis 2000, le volume de travail dans l'agriculture suisse s'est fortement réduit. Il a diminué de 26%, tandis que la productivité du travail a augmenté de plus de 31%.(awp)






 
 

AGEFI




...