Hanjin: l'action coule face à la crainte d'un abandon de la maison-mère

mardi, 20.09.2016

L'action de Hanjin Shipping a chuté mardi de plus de 10%.

Une éventuelle faillite du septième armateur mondial en termes de capacités serait de loin la plus importante de l'histoire du transport maritime. - (Reuters)

L'action de Hanjin Shipping a chuté mardi de plus de 10%, les investisseurs craignant que la maison mère de l'armateur sud-coréen ne débloque pas les fonds promis pour empêcher son naufrage.

Hanjin Shipping a demandé son placement en redressement judiciaire en Corée du Sud et aux Etats-Unis, après le refus de ses créditeurs de l'aider à affronter une dette colossale estimée à 6000 milliards de wons (4,79 milliards d'euros).

Une éventuelle faillite du septième armateur mondial en termes de capacités serait de loin la plus importante de l'histoire du transport maritime, un secteur qui navigue à vue dans sa pire crise depuis 60 ans du fait du ralentissement économique mondial et des surcapacités.

Pour tenter de limiter les perturbations du fret maritime, le groupe Hanjin avait promis début septembre le déblocage de 100 milliards de wons (80 millions d'euros), dont un don personnel de 40 milliards de wons de son président et plus gros actionnaire Cho Yang-Ho.

Les 60 milliards de wons restant devaient venir d'un actionnaire clé du groupe, Korean Air, mais le conseil d'administration de la compagnie aérienne refusent de donner son feu vert. Une série de réunions d'urgence, dont la dernière en date s'est déroulée dimanche, n'ont donné aucun résultat et aucune nouvelle date n'a été fixée.

En attendant, de nombreux clients de Hanjin Shipping ont annulé leurs contrats tandis certains ports refusent de prendre en charge les conteneurs de l'armateur de peur d'impayés. En conséquence, un tribunal de Séoul ordonné lundi à Hanjin Shipping de restituer les bateaux qu'il a affrétés à leurs propriétaires pour économiser les frais de location.

Le titre a perdu 10,3% à Séoul, terminant à 1130 wons.

Depuis le début de l'année, l'action a perdu 70%.

Hanjin Shipping doit présenter un plan de relance à la justice sud-coréenne d'ici le 25 novembre. Le tribunal décidera ensuite de le placer en redressement, avec surveillance de sa gestion et rééchelonnement de sa dette, ou de le liquider. - (awp)


 

 
 



Agrandir page UNE

agefi_1970-01-01_jeu_01
 

...