L'action Cosmo en chute libre après un avis négatif de la FDA

vendredi, 11.05.2018

L'action Cosmo était en chute libre vendredi à la Bourse suisse, les investisseurs peinant à digérer un avis négatif de l'agence américaine des médicaments (FDA).

La FDA n'a pas précisé les déficiences constatées sur le bleu de méthylène MMX. Cosmo attend des explications d'ici le 21 mai.

L'action Cosmo était en chute libre vendredi à la Bourse suisse, les investisseurs peinant à digérer un avis négatif de l'agence américaine des médicaments (FDA), laquelle a relevé plusieurs "insuffisances" du produit Methylene Blue MMX du laboratoire pharmaceutique italien. Bien que sous le choc, les analystes se veulent confiants quant une homologation du produit destiné à renforcer le taux de détection d'adénomes et de cancers lors d'une coloscopie.

A 10h19, le titre Cosmo plongeait de 23% à 115 francs, alors que plus de 67'000 actions s'échangeaient, un niveau largement supérieur à la moyenne quotidienne. Dans le même temps, l'indice élargi Swiss Performance Index (SPI) demeurait quasiment stable, prenant à peine 0,05%.

Selon le communiqué diffusé mercredi soir par la société aux origines italiennes et cotée à la Bourse suisse, la FDA n'a pas précisé les déficiences constatées sur le bleu de méthylène MMX. Cosmo attend des explications d'ici le 21 mai.

Dans un premier commentaire, Berenberg fait part de sa surprise et de sa déception. Selon le courtier, la FDA devrait demander des données cliniques supplémentaires, ce qui devrait se solder par un retard dans la commercialisation du bleu de méthylène MMX de trois ans. Les coûts de recherche et développement supplémentaires pour Cosmo sont estimés à 15 millions d'euros (17,75 millions de francs). Sur cette base, les analystes de Berenberg réduisent leur objectif de cours de 240 à 174 francs.

Evoquant le scénario du pire, soit le refus de l'homologation du produit de Cosmo par la FDA, Berenberg estime que dans ce cas, l'objectif de cours serait fixé à 84 francs. Mais cela ne semble guère probable, de l'avis des spécialistes.

Peter Welford, de Jefferies, s'avoue aussi déçu par la décision de l'autorité sanitaire américaine, l'action Cosmo devant inévitablement se trouver sous pression. A l'image de ses collègues de Berenberg, l'analyste garde cependant la foi dans le produit de Cosmo. La durée du retard pris dans le processus reste pour l'heure inconnue, du fait qu'aucun détails n'a été communiqué.

Jefferies table pour l'heure sur un délai supplémentaire de six à douze mois avant un éventuel feu vert de la FDA, et cela dans le cas où celle-ci ne demandait que des données supplémentaires. M. Welford maintient cependant l'objectif de cours inchangé.
La FDA avait accepté en octobre 2017 la demande d'homologation pour le Methylene Blue MMX.(awp)






 
 

AGEFI



...