La Banque cantonale de Zurich en nette croissance au premier semestre

vendredi, 24.08.2018

La tendance positive de la Banque s'est répercutée sur ses principales lignes de métier. L'établissement a étoffé ses recettes, maîtrisé ses charges et nettement amélioré son résultat.

"Ce bon résultat dans un environnement de marché qui reste tendu montre que nous sommes sur la bonne voie avec notre stratégie", a déclaré le directeur général Martin Scholl.(keystone)

La croissance a été au rendez-vous pour la Banque cantonale de Zurich (ZKB) au premier semestre.

Le produit d'exploitation s'est enrobé de 2,2% en comparaison annuelle à 1,21 milliards de francs, indique vendredi la banque cantonale. Au cours des premiers six mois de l'année, le revenu de la ZKB a été soutenu par son coeur de métier, les opérations d'intérêt. Celles-ci ont dégagé un résultat net de 625 millions, soit une hausse de 4,5%.

La progression des recettes s'est avérée encore plus forte dans les opérations de commissions et de prestations de service, dont le produit a gonflé de 4,9% à 396 millions. Cette croissance est avant tout le fruit de l'évolution réjouissante dans le domaine des placements et des titres. Par rapport à fin décembre, la masse sous gestion a crû de 3,2% à 298,17 milliards.

Seule ombre au tableau, les opérations de négoce ont reculé fortement (-19% sur un an) à 151 millions de francs, selon les indications fournies par la banque, l'un des cinq établissements systémiques de Suisse. Les conditions défavorables des marchés financiers ont causé ce plongeon.

Les charges n'ont pas bougé, à 706 millions, ce qui a permis à la ZKB d'améliorer son ratio coûts/revenus de 0,8 point de pourcentage, à 58,4%. A fin juin, l'effectif se montait à 5144 équivalents plein temps, contre 5117 au 31 décembre 2017.

Capitalisation renforcée

En conséquence, le résultat opérationnel a pris 4,5% à 436 millions et le bénéfice net 4,6% à 439 millions.

"Ce bon résultat dans un environnement de marché qui reste tendu montre que nous sommes sur la bonne voie avec notre stratégie", a déclaré le directeur général Martin Scholl, cité dans le communiqué.

Sur six mois, la somme au bilan a stagné (-0,1%) à 163,69 milliards. Les créances hypothécaires ont connu une augmentation de 1,5% à 80,27 milliards, tandis que les dépôts clientèle ont atteint 82,73 milliards (+1,7%).

Le ratio de fonds propres durs (Tier1) a progressé de 0,7 point à 18,6%.

La ZKB s'attend à un "bon résultat" au deuxième semestre 2018, sans donner davantage de précisions. "Au vu de l'instabilité de la situation géopolitique et des incertitudes qui en découlent, nous nous attendons à un second semestre difficile", a affirmé M. Scholl.

La banque a annoncé la semaine dernière avoir trouvé un accord pour solder le litige fiscal américain, moyennant une amende de 98,4 millions de dollars (96,4 millions de francs au cours du jour). Elle avait indiqué que cette pénalité n'allait pas peser sur sa performance opérationnelle.(awp)






 
 

AGEFI



...