La Suisse rentre bredouille du concours "Ma thèse en 180 secondes"

vendredi, 28.09.2018

La Suisse n'a pas remporté la finale internationale de "Ma thèse en 180 secondes", concours francophone de vulgarisation et d'éloquence, organisé jeudi soir à l'Université de Lausanne.

Les candidats de l'édition 2018.

Le premier prix du concours international "Ma thèse en 180 secondes" est revenu au Burkina Faso. Victorieuse de la finale suisse en juin dernier, Pascale Deneulin de l'Université de Lausanne est rentrée les mains vides jeudi soir de Dorigny. 

Geneviève Zabré, doctorante à l'Université de Ouagadougou, a raflé la mise en présentant sa thèse sur l'utilisation des plantes médicinales dans la lutte contre le méthane émis par les ovins, ont annoncé les organisateurs de la compétition dans un communiqué. Elle est repartie avec un chèque de 1500 euros (1700 francs).

Dix-huit pays étaient en lice pour cette cinquième édition. Victorieuse de la finale suisse en juin dernier, Pascale Deneulin de l'Université de Lausanne est rentrée les mains vides jeudi soir de Dorigny. Derrière le Burnika Faso, la 2e place est revenue à la France, tandis que le podium a été complété par la Roumanie.

Le concours sera à nouveau organisé l'an prochain. La finale suisse aura lieu fin mai-début juin à l'Université de Neuchâtel. Quant à la finale internationale, elle est programmée au 26 septembre à Dakar au Sénégal.(ats)

Les vainqueurs

Premier prix (1500 €): Mme Geneviève ZABRÉ, Université de Ouagadougou (Burkina Faso): «Utilisation des plantes médicinales dans la lutte contre le méthane émis par les ruminants: cas des ovins»

Deuxième prix (1000 €): M. Philippe LE BOUTEILLER, Communauté Université Grenoble Alpes (France): «Approche eulérienne de Hamilton-Jacobi par une méthode Galerkin discontinue en milieu hétérogène anisotrope. Application à l'imagerie sismique»

Troisième prix (750 €): Mme Veronica Hagi, Université «Ovidius» de Constanta (Roumanie): «La biographie linguistique, un outil didactique plurivalent»

Toutes les personnes présentes dans l’assistance ont également pu voter pour attribuer le prix du public (750 €), qui est revenu à M. Philippe LE BOUTEILLER.






 
 

AGEFI



...