La Suisse championne européenne de la liberté économique

lundi, 08.10.2018

La Suisse demeure le pays européen où la liberté économique est la mieux respectée, selon l'étude annuelle publiée par l'institut canadien Fraser. La situation s'est même améliorée par rapport à l'étude 2017.

Parmi les différentes composantes qui permettent d'établir cet indicateur, l'accès à une monnaie stable et la liberté du commerce mondial ont connu une amélioration.(keystone)

La Suisse pointe à la quatrième place mondiale avec un indice de liberté économique de 8,4 (sur une échelle de 10), en légère hausse sur douze mois. Parmi les différentes composantes qui permettent d'établir cet indicateur, l'accès à une monnaie stable et la liberté du commerce mondial ont connu une amélioration.

"La Suisse peut maintenir sa position grâce à sa politique offensive de libre-échange ainsi qu'au frein à l'endettement, qu'il faudrait cependant étendre rapidement aux assurances sociales", indique lundi dans un communiqué Pierre Bessard, directeur de l'Institut libéral, qui copublie l'étude.

Une modeste dégradation est néanmoins constatée pour les variables "ampleur de l'activité étatique" et "densité réglementaire". La situation dans le domaine de l'Etat de droit et de la protection de la propriété privée s'est légèrement détériorée.

Le classement est dominé par trois pays de la région Asie/Pacifique, soit Hong Kong (9,0 points), Singapour (8,8) et la Nouvelle-Zélande (8,5), devant des puissances économiques comme les Etats-Unis ou la Grande-Bretagne (8,0 tous deux).
Erosion du soutien à la concurrence

L'Allemagne (20e position), le Japon (41e) ou la France (57e) sont loin derrière. L'Argentine, la Lybie et le Venezuela ferment la marche. La Corée du Nord et Cuba sont exclus de la liste faute de données vérifiables.

Dans son communiqué, l'Institut libéral s'inquiète de voir l'économie libre de marché perdre en popularité. Les interventions de l'Etat sont mieux perçues qu'en 1990, affirme le groupe de réflexion fondé il y a près de 40 ans à Zurich. De plus en plus de personnes perçoivent la concurrence comme néfaste.

Plaidant sa cause, l'Institut libéral affirme que l'économie de marché a énormément contribué à réduire la pauvreté dans le monde.

L'indice de la liberté économique analyse les pays selon 42 indicateurs. Il est désigné comme la "meilleure référence scientifique en la matière". Le rapport annuel 2018 se base sur les chiffres de 2016 afin de permettre une comparaison internationale, souligne le communiqué.(awp)






 
 

AGEFI



...