Coronavirus: la Suisse a provisoirement accès à un réseau européen d'alerte

jeudi, 30.01.2020

La Suisse a provisoirement accès au système européen d'alerte précoce et de réaction (SAPR), une plateforme d'échange sur des menaces transfrontalières sur la santé.

Le SAPR permet de mettre en contact les autorités des pays européens avec la Suisse et d'échanger les informations sur l'épidémie du coronavirus chinois.(Keystone)

La Suisse a provisoirement accès à une plateforme d'échange sur des menaces transfrontalières sur la santé. L'UE a accepté une demande de la Confédération dans le cadre de l'épidémie du coronavirus. 

Un porte-parole de la Commission européenne a confirmé jeudi à l'agence Keystone-ATS une information de la télévision alémanique SRF. L'accès de la Suisse au système d'alerte est limité à la crise du coronavirus chinois, a-t-il précisé.

Le SAPR permet de mettre en contact les autorités des pays européens avec la Suisse et d'échanger les informations sur l'épidémie du coronavirus chinois. Les pays peuvent ainsi donner immédiatement l'alerte, évaluer les risques pour la santé publique et déterminer les mesures qui peuvent être nécessaires pour protéger la santé publique.

Dans le contexte du coronavirus, la Suisse a en outre déposé une demande de participation au "Health Security Committee" de l'UE. Ce comité coordonne les mesures nationales en cas de maladies hautement contagieuses et échange des informations.(awp)






 
 

AGEFI




...