La start-up lausannoise Lunaphore lève 6 millions de francs

mercredi, 04.10.2017

La start-up lausannoise Lunaphore, spécialisée dans les nouvelles technologies pour lutter contre le cancer, vient de terminer une récolte de fonds de 6 millions de francs. Elle compte commercialiser sa technologie dès 2018.

La start-up de l'EPFL développe une technologie permettant d’analyser rapidement la manière dont les patients réagissent à leur traitement contre le cancer.(Keystone)

Lunaphore, start-up basée à l'Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) vient de conclure un tour de financement de 6 millions de francs. Cette levée de fonds rendra possible dès 2018 la commercialisation de sa technologie permettant d’analyser rapidement la manière dont les patients réagissent à leur traitement contre le cancer.

Les nouveaux investisseurs sont Zühlke Ventures, PolytechEcosystem Ventures et Occident Group, ainsi que quelques investisseurs privés. Les investisseurs existants, comprenant Redalpine Venture ont également contribué de manière significative à cette récolte de fonds, qui lance la start-up lausannoise sur le marché.

Lunaphore construit des dispositifs basés sur une technologie de pointe qui permet une plus grande précision et un gain de temps considérable lors du diagnostic du cancer et face à l'évolution des tumeurs. Elle a remporté son premier prix, PERL, un mois seulement après son lancement.

La start-up a été fondée en 2014 par Déborah Heintze, Diego Dupouy et Ata Tuna Ciftlik, avec l'objectif de développer l’immunohistochimie, la partie détection et diagnostic du cancer.


 

 
 

 
 

Agrandir page UNE

agefi_1970-01-01_jeu_01


...