La start-up L2F reçoit un soutien de 500.000 francs de la FIT

lundi, 04.11.2019

La start-up basée à Ecublens L2F (Learn 2 Forecast) a obtenu un prêt FIT Tech Growth de CHF 500.000 de la Fondation pour l’Innovation Technologique (FIT). La technologie de L2F permet de décupler l’efficacité du machine learning.

MH

L'équipe de L2F.

Active dans la modélisation de données complexes, et le machine learning, la jeune pousse vaudoise Learn 2 Forecast se voit octroyer 500.000 francs de la part de la FIT. L2F a réussi à améliorer le fonctionnement de l’intelligence artificielle en l’associant à la topologie, un champ des mathématiques avancées, consacré à la modélisation de structures de formes dans l’espace.  L’analyse topologique appliquée à des ensembles de données (topological data analysis, TDA), champ de recherche nouveau, permet de déceler des structures jusque-là non identifiées, dans ces données.

La start-up utilise cette technologie pour décupler l’efficacité du machine learning. « Puisque l’on identifie de nouvelles structures et de nouvelles relations caractérisant l’espace de données, il est possible d’avoir un apprentissage plus précis et des résultats plus simples à interpréter », explique Aldo Podestà.

Les outils développés par L2F sont destinés en priorité aux spécialistes d’analyses de données dans le domaine prédictif. « Jusque-là, les décisions issues du machine learning restaient très difficiles à comprendre, notamment quand elles étaient basées sur une grande quantité de facteurs. Notre outil permet aux data scientists de questionner l’intelligence artificielle et de pouvoir expliquer ses résultats », complète Aldo Podestà.

L2F a regroupé tous ces outils d’analyse dans un logiciel baptisé Giotto et accessible en open source. Développée avec l’École Polytechnique Fédérale de Lausanne (EPFL), cette véritable bibliothèque d’outils pour machine learning a été rendue publique le 21 octobre 2019. Le prêt de la FIT va permettre à la start-up de 25 employés de renforcer Giotto et de poursuivre le développement de ses propres applications commerciales basées sur cet outil.






 
 

AGEFI




...