La biotech bâloise Polyneuron lève 22,5 millions de francs

jeudi, 28.03.2019

La start-up bâloise Polyneuron Pharmaceuticals, spécialiste du traitement des maladies auto-immunes, vient de terminer un financement de série A à hauteur de 22,5 millions de francs. Entretien avec son CEO, Ruben Herrendorf.

Matteo Ianni

Ruben Herrendorff, CEO de Polyneuron.

Polyneuron Pharmaceuticals, développeur d'une nouvelle classe de glycopolymères biodégradables pour le traitement des maladies auto-immunes, a annoncé aujourd'hui la clôture d'un financement de série A sursouscrit de 22,5 millions de francs.

Le cycle était dirigé par Sofinnova Partners et co-dirigé par New Enterprise Associates (NEA), avec la participation d’investisseurs existants. La société bâkoise avait déjà levé 3,1 millions de francs en mai dernier auprès de la Banque cantonale de Zurich, d’EVA Basel, et d'investisseurs privés.

Entretien avec Ruben Herrendorff, CEO de Polyneuron.

Qu’est-ce que cette campagne de levée de fonds va vous permettre de réaliser ?

Ce financement nous permettra, avec notre produit principal, le PN-1007, de mener la première étude clinique chez l'homme dans la prise en charge d'une maladie appelée neuropathie anti-MAG. Il s’agit d’un trouble chronique invalidant du système nerveux périphérique caractérisé par une démyélinisation progressive et des lésions axonales des nerfs sensitifs. Nous prévoyons de débuter des études cliniques avec le PN-1007 en 2020.

Sofinova a largement contribué à l’augmentation de capital, comment êtes-vous rentrés en contact?

Après avoir lancé l’an dernier notre processus de levée de fonds, nous avons rencontré plusieurs représentants de Sofinnova Partners lors d’une conférénce investisseurs.

Sofinnova Partners a déjà collaboré avec l’une de nos équipes de mangement ce qui a facilité les relations.

Nous pensons que Sofinnova Partners et New Enterprise, les investisseurs principaux du tour ont été convaincus par notre approche unique, notre expertise scientifique dans un domaine émergent mais aussi par l’opportunité de prendre en charge des maladies qui ne le sont pas aujourd’hui. De plus, il a été déterminant que nous ayons déjà une vison claire de notre stratégie de développement clinique.

Quand est -ce que vos produits seront commercialisés ?

Nos produits sont tous à un stade de développement précoce. Ils doivent réussir les différentes étapes des études cliniques et obtenir toutes les autorisations réglementaires. Cela va prendre plusieurs années pour y parvenir.

Qui sont vos clients ?

Si, à terme notre candidat médicament est un succès et approuvé, nos clients seront des médecins qui traitent des troubles neurologiques.

Quels marchés ciblez-vous ?

Notre objectif est de commercialiser nos produits dans le monde entier.

Êtes-vous déjà en relation avec d’éventuels partenaires ?

Nous sommes une petite structure, nous devrons à l’avenir construire des relations avec de plus grandes entreprises afin de nous développer et de commercialiser nos produits. Nous sommes déjà en contact avec de potentiels partenaires.

Conseil d'administration élargi

Parallèlement au financement, Polyneuron a élargi son conseil d’administration pour inclure deux nouveaux membres, Graziano Seghezzi de Sofinnova Partners et David Mott de NEA.
Polyneuron a été créée en tant que département des sciences pharmaceutiques de l'Université de Bâle. La société bâloise a son siège au parc Stücki.






 
 

AGEFI



...