Juul visé par une enquête criminelle aux Etats-Unis

mardi, 24.09.2019

La start-up californienne Juul, qui fabrique des cigarettes électroniques, est visée par une enquête criminelle aux Etats-Unis.

SG

Les cigarettes électroniques sont considérées comme "incontestablement nocives" dans un récent rapport de l'OMS. (Keystone)

Le numéro un de la cigarette électronique aux Etats-Unis Juul est dans le viseur des procureurs généraux américains, selon le Wall Street Journal, qui n'a toutefois pas eu connaissance du contenu précis de l'enquête.

Ces investigations font suite aux révélations des autorités sanitaires américaines (FDA) qui ont enregistré un total de 530 personnes atteintes de maladies pulmonaires liées au vapotage, ainsi que sept décès.

La FDA tout comme la Federal Trade Commission (FTC) se penchent déjà sur les pratiques commerciales de la société californienne pour déterminer si les mineurs ont été ciblés.

Juul est en effet depuis quelques mois est sous le feu des critiques, car de nombreux adolescents ont adopté son produit outre-Atlantique. La start-up a depuis changé sa stratégie marketing et retiré certaines saveurs, très populaires chez les jeunes, de son offre.

Les enquêtes pourraient mettre un coup d'arrêt à la croissance de Juul, qui a largement conquis de le marché américain avec un produit contenant un haut taux de nicotine qui séduit de nombreux fumeurs. 

Le groupe Altria a acquis une participation de 35% dans Juul Labs pour 12,8 milliards de dollars en décembre 2018.

Les cigarettes électroniques, considérées comme "incontestablement nocives" dans un récent rapport de l'OMS, sont confrontées ces derniers temps à un durcissement réglementaire à travers le monde.

Récemment l'Etat de New York et du Michigan ont décidé d'interdire ces produits, tout comme l'Inde, au nom d'impératifs sanitaires et de la lutte contre les addictions.






 
 

AGEFI




...