La soirée des «Awards 2020» de l’industrie 4.0

mardi, 08.09.2020

Xavier Comtesse *

Xavier Comtesse

En fin de semaine dernière, les Chambres latines de commerce, par leur très engagé président Florian Németi, ont distingué dix industriels romands particulièrement innovants (voir liste des Lauréats ci-dessous).

Comme le rappelait, dans un discours inaugural, Laurence de la Serna et Vincent Subilia, respectivement présidente et directeur de la Chambre de commerce, d’industrie et des services de Genève, il est réjouissant dans cette période difficile de voir autant de capacité d’innovation. Avec la résilience, ce sont les deux premiers atouts de la Suisse. D’ailleurs notre pays se classe devant toutes les nations du monde entier dans les benchmarks internationaux en ces deux matières.

Innovation et Résilience ont été au cœur des débats de cette soirée. Des industriels de Cartier, LVMH, MPS, Felco, Cla-Val... accompagnés d’entreprises de service comme Trivadis, Banque cantonale genevoise, Swisscom... mais aussi de plusieurs HES comme celles du Valais, d’Yverdon ou de la He-Arc… ont fait le déplacement pour honorer ces nombreux inventeurs.

Et comme le disait Hugo van Buel, managing director de Cla-Val Europe et l’un des principaux sponsors de la soirée: «il ne suffit pas d’avoir une bonne idée même très inventive, il faut encore la réaliser. On parle alors d’innovation et de commercialisation. C’est là où se distinguent les bons entrepreneurs des autres. Inventer c’est bien, commercialiser c’est mieux.» A vrai dire c’est un dicton précieux que les autorités politiques feraient bien d’entendre maintenant qu’ils réfléchissent à toute sorte de programmes de relance. C’est dans la commercialisation que tout se joue. Alors soutenez l’industrie d’exportation!

La soirée a aussi permis d’établir des contacts nombreux entre industriels romands provenant souvent d’horizons différents et opérant dans des domaines vraiment diversifiés. C’est peut-être un autre élément important dans la résilience d’avoir en Suisse romande un paysage industriel aussi varié : de l’horlogerie à la machine-outil, de la biotech au medtech, de l’aéronotyque à l’aviation, de la nutrition à la parfumerie et arôme etc.

De tels événements permettent non seulement de nouer des relations mais de faire naître un esprit romand innovant propre à une région somme toute très industrielle particulièrement dans le high tech que l’on appelle aujourd’hui: Industrie 4.0

Les Lauréats 2020: Agnes Petit, Mobbot SA, FR, «Impression 3D en béton»; Pierre-Yves Bonvin, Steiger, VS, «Machine textile 3D»; Etienne de Beauval, SOGETRI, GE, «Trieuses de déchets utilisant l’IA»; Anne Tayac, Givaudan, GE, «IA & Parfum»; Stéphane Poggi, Felco Motion & Nathalie Nyffeler, HES-VD, NE/VD, «Du sécateur à la Data»; Christophe Taramarcaz, HoroSys, NE, «Précurseur en terme de Smart Micro Factory»; Denis Piquerez, Soprod, VS, «Mouvements pour smart watches, mais avec des aiguilles»; Steve Tanner, Ecorobotix, VD, «Agriculture robotisée, connectée et écologique»; Philippe Crevoisier, Crevoisier SA, JU, «Développement d’une cellule de polissage via un robot collaboratif»; Jean-Marie Hotz, Hot’s Design Communication SA, BE/Bienne, «Easy Docmaker, une plateforme pour une communication multi-canal».

* Manufacture Thinking






 
 

AGEFI



...