Vernis Claessens stoppe sa production de peinture à Renens

lundi, 17.02.2020

La société Vernis Claessens va progressivement transférer son activité de production de peinture d’ici fin décembre. Onze collaborateurs actifs dans l’usine de Renens sont concernés par un licenciement collectif.

Vernis Claessens va progressivement transférer son activité de production de peinture d’ici fin décembre 2020.

Face à des exigences réglementaires "particulièrement contraignantes" pour maintenir son site de production à Renens, notamment dues à l’environnement résidentiel de la zone, la société Vernis Claessens va progressivement transférer son activité de production de peinture d’ici fin décembre 2020. Onze collaborateurs actifs dans l’usine de Renens sont concernés par un licenciement collectif. Une procédure de consultation est ouverte aujourd’hui, jusqu’au 9 mars 2020, écrit la société dans un communiqué.

A proximité de logements et du gymnase de l’Ouest lausannois, le site de production Vernis Claessens de Renens doit faire face à des contraintes réglementaires de plus en plus strictes. Pour rendre son outil de production conforme aux exigences imposées par le fort développement urbain et résidentiel de la zone, un investissement conséquent doit être considéré. Un tel investissement ne répond pas aux objectifs stratégiques du groupe Cromology - auquel appartient Vernis Claessens - de rationaliser et standardiser les processus industriels dans ses neuf usines européennes.

Le groupe Cromology prévoit dès lors le transfert progressif de la production de Vernis Claessens dans l’une de ses usines en France d’ici fin décembre 2020. Le magasin de peinture Vernis Claessens de Renens, comme le service d’assistance technique, continuent leur activité avec l’ensemble des collaborateurs.

Les treize magasins Vernis Claessens répartis en Suisse romande et au Tessin ne sont pas impactés par le projet de fermeture de la production à Renens. 






 
 

AGEFI



...