Zug Estates voit sa performance semestrielle plombée par les revalorisations

vendredi, 31.08.2018

La société immobilière Zug Estates a bouclé les six premiers mois de 2018 sur un bénéfice net de 17,8 millions de francs, en repli de 11,4% sur un an, et ce malgré des recettes en hausse.

La détérioration par rapport au 1,5% rapportés fin décembre s'explique par la livraison de nouvelles surfaces résidentielles et commerciales.(keystone)

Les six premiers mois de 2018 se sont terminés en repli pour Zug Estates. Corrigé de l'effet des revalorisations, le solde est positif de 13,2% à 14,8 millions.

Le produit d'exploitation - hors revalorisations - est ressorti à 34 millions, soit 8,8% de mieux qu'au premier semestre 2017, indique la holding zougoise vendredi dans un communiqué. Le produit des immeubles a grimpé de 12,6% à 23,4 millions.

Le résultat des revalorisations a été amputé de plus de moitié, à 3,5 millions de francs, ce qui a pesé sur la performance, au même titre qu'un effet de base, suite à la vente d'un immeuble de rendement pour 1 million. Le résultat avant intérêts et impôts (Ebit) accuse un repli de 10,3% à 23,4 millions.

Pendant la période sous revue, Zug Estates a vu la valeur de son portefeuille immobilier s'enrober de 4,2% à 1,47 milliard. Au 30 juin, le taux de vacance s'affichait à 1,9%. La détérioration par rapport au 1,5% rapportés fin décembre s'explique par la livraison de nouvelles surfaces résidentielles et commerciales.

Pour la suite de l'exercice, la direction du groupe s'attend à une hausse du produit des loyers, à la faveur de la livraison de projets, mais aussi des coûts, en raison de travaux de rénovation sur le complexe Metalli. Dans l'ensemble, elle table sur une amélioration du résultat opérationnel avant amortissements et revalorisations, ainsi que du bénéfice net, toujours hors revalorisations.(awp)






 
 

AGEFI



...