PSP améliore revenus et rentabilité sur neuf mois malgré le Covid-19

mardi, 10.11.2020

La société immobilière PSP est parvenue à conserver un dynamisme sur les neuf premiers mois de l'année, malgré avoir soulagé ses clients touchés par la crise du coronavirus.

PSP revendique 2300 locataires. En tout, 350 ont déposé une demande de report de loyer. Au troisième trimestre, la société a pu percevoir 94% de ses revenus locatifs, précise le communiqué. (Keystone)

Sur les neuf premiers mois de l'année, le groupe zougois a augmenté ses recettes et amélioré la rentabilité. Le bénéfice net a chuté en raison d'un effet de base attendu.

Les revenus des immeubles ont grappillé 1,9% sur un an à 221,2 millions de francs, indique mardi PSP. Le groupe a concédé de reports de loyers à hauteur de 2,8 millions de francs pour les clients affectés par les fermetures de magasins.

PSP revendique 2300 locataires, dont 220 ont été touchés par les restrictions. En tout, 350 ont déposé une demande de report de loyer. Au troisième trimestre, la société a pu percevoir 94% de ses revenus locatifs, précise le communiqué.

Ajusté des ventes d'immeubles, le résultat brut d'exploitation (Ebitda) s'est inscrit à 205,6 millions de francs entre janvier et septembre, en progression de 6,4%.

Le bénéfice net a chuté de 42% à 179,9 millions de francs. Cette dégringolade était attendue, PSP ayant bénéficié en 2019 d'un effet unique ayant dopé le résultat.
Les revenus locatifs et l'Ebitda dépassent clairement les prévisions des analystes interrogés par AWP contrairement au bénéfice net.

Le portefeuille immobilier a bénéficié fin septembre de l'acquisition de trois immeubles à Genève. Au terme de la période sous revue, sa valeur s'élevait à 8,48 milliards de francs (+12%). Le taux de vacance a été amélioré de 0,2 point de pourcentage à 3,3%.

Pour 2020, la direction table toujours sur un Ebitda ajusté de 270 millions de francs, à comparer aux 256,1 millions de 2019. Le taux de vacance devrait osciller autour de 3%.(awp)






 
 

AGEFI



...