Hiag renoue avec les chiffres noirs au premier semestre

lundi, 31.08.2020

La société immobilière Hiag a dégagé sur les six premiers mois de l'année un bénéfice net de 22,1 millions de francs, contre un déficit de 43,4 millions un an plus tôt.

La direction vise pour le second semestre une nouvelle réduction de un point de pourcentage du taux de vacance.(Keystone)

L'impact de la pandémie de coronavirus sur les affaires du promoteur rhénan Hiag est demeuré limité à un demi-million, assure le compte-rendu à mi-parcours publié lundi. Le taux de vacance a été ramené à 15,5%, contre 16,2% un an plus tôt.

La société immobilière Hiag a dégagé sur les six premiers mois de l'année un bénéfice net de 22,1 millions de francs, contre un déficit de 43,4 millions un an plus tôt. Les revenus des immeubles ont stagné à 29,5 millions.

Les revenus locatifs correspondent aux attentes des analystes consultés par AWP. Le bénéfice net par contre défrise les pronostics les plus optimistes, malgré des frais opérationnels de 6,2 millions liés à la remise en état du site du chimiste Rohner, en faillite, et à l'échec du projet informatique Hiag Data.

Le produit des revalorisation s'est élevé à 17,7 millions, alors qu'il s'était inscrit en négatif de 26,0 millions sur la période de comparaison.

Fin juin, Hiag disposait d'un parc immobilier devisé à 1,62 milliard de francs, en hausse de 3,2%. L'incubateur de projets comprenait une soixantaine de chantiers, sur une superficie cumulée de 740'000 m2.

La direction vise pour le second semestre une nouvelle réduction de un point de pourcentage du taux de vacance et maintient l'objectif d'étoffer les revenus locatifs. L'excédent d'exploitation dans l'immobilier doit dépasser celui de la deuxième moitié de 2019.(AWP)






 
 

AGEFI



...