Perrot Duval toujours plombé par la restructuration de Füll après neuf mois

lundi, 05.03.2018

La société de participations industrielles Perrot Duval poursuit sur la voie de la croissance. La restructuration de la division Füll continue de peser sur la rentabilité du groupe genevois.

Le chiffre d'affaires de Perrot Duval après neuf mois de l'exercice décalé 2017/18, clos au 31 janvier, a progressé. La restructuration de la division Füll continue de peser sur la rentabilité du groupe genevois.

Perrot Duval a subi une perte nette de 0,5 millions de francs sur les neuf premiers mois de l'année, contre un bénéfice de 0,6 million douze mois auparavant, indique le groupe lundi. Les frais de réorganisation de la division Füll, non précisés, expliquent cette contreperformance.

Cette participation, spécialisée dans le dosage et le stockage, devrait également lester le groupe au niveau du chiffre d'affaires. Les entrées de commandes ont connu un ralentissement qui se répercutera sur le résultat au dernier partiel.

Au troisième trimestre, cette division a vu ses recettes gonfler de 28% à 5,9 millions de francs.

La participation Infranor, active dans la robotisation de machines industrielles, a connu une progression du chiffre d'affaires de 6%. La filiale Cybelec s'est rétablie après avoir connu des difficultés.

Les recettes consolidées du groupe ont gonflé de 9% sur un an à 34,6 millions de francs.

Perrot Duval a abaissé ses prévisions pour l'exercice 2017/18, en raison du ralentissement enregistré chez Füll. Le bénéfice net au 30 avril est désormais attendu entre 0,5 million et 0,8 million, contre 1,2-1,6 million auparavant. Le chiffre d'affaires est attendu à 48 millions de francs.(awp)






 
 

AGEFI




...