Addex plonge dans le rouge au premier semestre

lundi, 30.09.2019

La société Addex, cotée sur SIX, a réalisé une contre-performance lors du premier semestre 2019.

Les recettes d'Addex ont fondu de plus de trois quarts à un peu plus de 1,2 million de francs. (Keystone)

Le laboratoire Addex a bouclé les six premiers mois de l'exercice 2019 sur une perte nette de 7,5 millions de francs, contre un bénéfice de 2,4 millions un an plus tôt.

Dans son rapport à mi-parcours publié lundi, la société plan-les-ouatienne cotée sur SIX - et qui ambitionne de figurer au Nasdaq - explique sa contre-performance par une baisse des revenus et une explosion des coûts.

Les recettes ont fondu de plus de trois quarts à un peu plus de 1,2 million de francs, essentiellement en raison d'un effet de base, les revenus du premier semestre 2018 ayant été agrémentées d'un paiement initial d'Indivior en janvier.

Au contraire, les charges ont pris l'ascenseur, tant au niveau de la recherche et développement (+182% à 5,9 millions) que des frais généraux (+242% à 2,8 millions). La perte opérationnelle frôle ainsi les 7,5 millions de francs.

Au 30 juin, les liquidités et équivalents se montaient à 36,7 millions, à comparer aux 43,6 millions rapportés un an auparavant, une baisse due "essentiellement aux flux de trésorerie utilisés dans les activités opérationnelles", précise l'entreprise.

Nonobstant ces chiffres, Addex estime avoir réalisé de "solides progrès" dans son portefeuille de produits en développement, selon les termes de son directeur général (CEO) Tim Dyer, cité dans un communiqué.

L'entreprise a également "soumis récemment de manière confidentielle une demande d'enregistrement à la SEC" (gendarme étasunien des marchés financiers, ndlr) pour faire coter des ADS (valeurs mobilière permettant aux sociétés étrangères d'être cotées sur les marchés américains en dollars, ndlr) au Nasdaq.

Aucun objectif n'a été formulé pour le reste de l'exercice. (awp)






 
 

AGEFI




...