L'économie tessinoise reste sous pression

mercredi, 21.09.2016

La situation économique du Tessin est toujours difficile dans l'ensemble, même si des signaux positifs émanent de différents secteurs selon une étude de Credit Suisse.

Le tourisme, carte de visite du canton italophone, a connu un déclin constant ces dernières années.

La situation économique du Tessin est toujours difficile dans l'ensemble, même si des signaux positifs émanent de différents secteurs. En marge d'une présentation macroéconomique qui s'est tenue mardi soir à Lugano, Sara Carnazzi Weber, responsable des analyses macroéconomiques auprès de Credit Suisse, a fait le point avec AWP sur le tourisme, la construction et l'industrie d'exportation au sud des Alpes.

Le tourisme, carte de visite du canton italophone, a connu un déclin constant ces dernières années. Depuis 2010, les nuitées hôtelières ont décliné de 15%, un phénomène également observé dans les autres cantons de montagne. Le secteur a certes enregistré une embellie au premier trimestre, mais celle-ci est quelque peu biaisée du fait que la période comprenait cette année le férié de Pâques.

Pour l'experte de Credit Suisse, le tourisme tessinois est actuellement confronté à un problème structurel. "L'offre touristique n'est plus adaptée à ce que la clientèle attend aujourd'hui", on observe un changement de fond dans la demande, toujours plus orientée vers le tourisme urbain, caractérisé par des séjours plus fréquent et de courte durée. De nombreuses structures sont obsolètes au Tessin, et le contexte difficile n'incite pas à l'investissement, déplore Sara Carnazzi Weber.

Une tendance positive semble cependant se dessiner avec le retour des touristes suisses et allemands, qui avaient délaissé le Tessin pour se tourner vers des destinations plus exotiques. "Ce phénomène est à mettre en lien avec la dégradation de la situation sécuritaire, non seulement à proximité des zones proches de conflit, mais désormais aussi dans les villes européennes", explique l'analyste.

A cela s'ajoute le fait que le tourisme tessinois n'est pas trop tributaire de la clientèle asiatique, qui a déserté en masse les destinations européennes, y compris la Suisse. Les touristes italiens se font également moins nombreux au Tessin, mais cette fois en raison de l'érosion de leur pouvoir d'achat. "Beaucoup ne peuvent plus s'offrir des vacances en Suisse après des années de crise, et en raison aussi du franc fort".

Construction affectée par la Lex Weber


Dans le secteur de la construction, la tendance positive amorcée fin 2014 et qui s'est prolongée sur toute l'année 2015 a connu un net coup de frein début 2016. Mme Carnazzi Weber explique la baisse des demandes de permis de construire essentiellement par un effet de base négatif.

"En raison de la période d'incertitude qui a précédé l'entrée en vigueur de la loi sur les résidences secondaires (1er janvier 2016, ndlr) beaucoup de demandes ont été anticipées". Elle souligne toutefois que les chiffres actuels ne reflètent pas vraiment la réalité du marché.

L'évolution des crédits hypothécaires au sud du Gothard reste positive, mais on assiste à un ralentissement, une tendance qui devrait se poursuivre probablement encore en 2017, prédit l'experte de Credit Suisse.

Elle évoque une situation paradoxale, avec d'un côté des taux d'intérêts historiquement bas, de nature à stimuler l'investissement dans l'immobilier, et de l'autre le durcissement des conditions d'octroi, qui exclut une part importante de la population de l'accès à la propriété.

L'industrie d'exportation a connu une reprise notable au 1er trimestre 2016, une tendance qui devrait se poursuivre ces prochains mois, selon Mme Carnazzi Weber. Cette dernière souligne la bonne dynamique du secteur pharmaceutique, principal moteur des exportations tessinoises comme de celles de l'ensemble du pays.

Dans le secteur des machines, des équipements électriques et des métaux (MEM), on assiste également à un rebond des exportations, mais nettement plus timide. Si la tendance globale est positive, l'experte se montre circonspecte par rapport à la prépondérance du secteur pharmaceutique. - (awp)


 

 
 



Agrandir page UNE

agefi_1970-01-01_jeu_01
 

...