Les commerçants des CFF en quête d’oxygène

mercredi, 14.10.2020

Les emplacements habituellement très convoités subissent cette année les effets de la pandémie. Exemple à la gare des Eaux-Vives, entre renégociations de loyers et ouvertures limitées.

Christian Affolter

Gare des Eaux-Vives, 12 décembre 2019. La ligne du Ceva à peine inauguée, le virus brisait les espoirs. (Keystone)

Les commerces dans les gares de la nouvelle ligne du CEVA (Cornavin – Eaux-Vives – Annemasse) comme pièce maîtresse du réseau transfrontalier Léman Express pouvaient espérer une évolution de leurs affaires bien dynamique. Mais quelques mois après le lancement de ce réseau, plusieurs commerces à...






 
 

AGEFI



...