Confiance et résilience à la BCBE

jeudi, 13.08.2020

La rentabilité de la Banque cantonal bernoise a bien résisté au premier semestre.

Au cours d'un semestre marqué par la pandémie de coronavirus, la BCBE a approuvé près de 2300 demandes de crédits pour un total d'environ 300 millions de francs. (Keystone)

La Banque cantonale bernoise (BCBE) a dégagé sur les six premiers mois de l'année un bénéfice net de 60,1 millions de francs, en hausse d'un million sur un an. Le résultat d'exploitation s'est pourtant affaissé de plus de 15 millions à 64,1 millions. L'établissement bernois explique jeudi dans son rapport à mi-parcours le recul opérationnel par des effets de base exceptionnels. Les frais d'exploitation ont été allégés de 3,4% à 121,0 millions de francs.

Au cours d'un semestre marqué par la pandémie de coronavirus, la BCBE a approuvé près de 2300 demandes de crédits pour un total d'environ 300 millions de francs. Les créances hypothécaires ont enflé de 1,8% à 23,1 milliards et les prêts à la clientèle de 2,7% à 24,7 milliards.

Le résultat brut des opérations d'intérêt a gagné 6,4% à 8,3 millions et celui des commissions et services de 5,1% à 54,5 millions. Le résultat des opérations de négoce a stagné à 11,3 millions et celui des autres activités ordinaires a été amputé de plus de moitié à 5,4 millions

Invoquant des incertitudes croissantes, la direction se veut confiantes pour l'ensemble de l'exercice, sans toutefois s'aventurer sur le terrain des perspectives chiffrées. Une nouvelle feuille de route à moyen terme a par contre été établie, comprenant un bénéfice cumulé de 700 à 800 millions de francs sur la période 2021-2025, dont 50 à 70% devraient revenir aux actionnaires sous la forme de dividendes. (AWP)






 
 

AGEFI



...